62 policiers et gendarmes blessés, 81 arrestations, selon le ministère de l’Intérieur

Des manifestants à Lyon, ce samedi 28 novembre, contre la loi «sécurité mondiale». – KONRAD K./SIPA

Soixante policiers et gendarmes ont été blessés et 81 personnes ont été arrêtées samedi lors de manifestations contre le texte “Sécurité globale” et la violence policière, selon un rapport du ministère de l’Intérieur.

62 blessés ont été recensés parmi la police (39 en province et 23 à Paris), a indiqué dimanche le ministère.

Un bilan des blessés, côté manifestants, toujours en cours

Plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux montrait des policiers battus par des manifestants. Deux manifestants, qui ont fait un rapport à
l’Inspection générale de la police (IGPN), ont été blessés dans les provinces, selon la police.

A Paris, un bilan des blessés du côté des manifestants n’a pas encore été réalisé. Un photographe syrien indépendant, Ameer al Halbi, 24 ans, qui couvrait la manifestation a été blessé au visage. Le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, a dénoncé samedi soir sur Twitter les violences policières «inacceptables» à l’encontre de ce collaborateur de Polka Magazine et de l’AFP.

133000 manifestants en France selon l’Intérieur

Au total, ces manifestations ont rassemblé, selon l’Intérieur, 133 000 personnes dont 46 000 à Paris, les organisateurs annonçant pour leur part 500 000 participants dont 200 000 dans la capitale.



260

actions

READ  30 Autocollant Plaque Immatriculation les mieux qualifiés

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com