mars 1, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

À un pas de l’adoption d’une nouvelle loi de sécularisation en France

Le projet de loi, intitulé «Promotion du respect des principes de la République», vise à défendre les «valeurs françaises» telles que la laïcité et l’égalité des sexes. Il était déjà passé par l’Assemblée nationale le 16 février par un vote de 347 voix contre 151 avec 65 abstentions. L’assemblée parlementaire est contrôlée par le parti centre-libéral du président Emmanuel Macron.

L’adoption de la loi est considérée comme presque certaine, malgré le fait que le Sénat qui la gère actuellement est contrôlé par des conservateurs. Le projet ne sera présenté au Sénat que le 30 mars.

Macron a déclaré qu’une action était nécessaire pour empêcher l’émergence d’une «contre-société» qui rejette les lois et les valeurs françaises telles que la laïcité et l’égalité.

Dans une interview le 29 janvier avec plus d’une dizaine de correspondants étrangers, Macron a déclaré: “J’exige que chaque citoyen, quelle que soit sa religion, respecte les règles de la République car il ou elle est citoyen avant de devenir croyant ou non-croyant”.

Le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin, principal promoteur du projet, a déclaré que le projet de loi offre “une meilleure protection aux femmes, victimes de l’obscurantisme religieux”.

“C’est une offensive laïque extrêmement forte”, a-t-il déclaré à la radio RTL avant le vote. “C’est un texte difficile, mais nécessaire pour la république”, a ajouté Darman.

Les cercles catholiques craignent que la loi frappe beaucoup plus de chrétiens pacifiques que de musulmans qui contestent la république.

Lisez aussi:
L’archevêque Gądecki appelle à approfondir la vie spirituelle du Carême
Lisez aussi:
France: la législation sur une nouvelle loi de sécularisation est en cours

READ  Scandale dans CSI 93: quatre nouveaux policiers en garde à vue