Accords pour encourager les touristes à venir au Maroc en fin d’année

Grâce à la solution de vaccination contre Covid-19 qui donne de l’espoir, l’ONMT a établi une feuille de route pour relancer la filière et sécuriser les emplois et «l’outil productif», indique Maroc diplomatique, en précisant que le premier point concerne les conditions d’accessibilité qui permettent d’amorcer la dynamique et d’amorcer une reprise progressive. Le second est basé sur le transport aérien qui doit être reconstruit et augmenter le nombre de sièges au Maroc. Viennent ensuite l’aspect commercial et le partenariat avec les TO, et enfin, une fois les trois premières conditions remplies, le travail marketing avec le client final.

Même si l’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 10 janvier, l’ONMT travaille d’arrache-pied pour accueillir les touristes nationaux et internationaux. Elle vient de conclure un accord avec la compagnie aérienne EasyJet pour le lancement d’un programme de liaisons France-Marrakech pour la période des fêtes, qui a débuté le 19 décembre. L’accès au territoire marocain est autorisé à tout voyageur ayant un test PCR négatif plus de 72 heures (sauf enfants de moins de 11 ans) et une réservation d’hôtel et d’établissement touristique confirmée.

Si plusieurs établissements touristiques de Fès, dont les riads, attendent avec impatience les touristes, l’auberge culturelle de la médina «Medina Social Club» commence déjà à recevoir des touristes mais «pas avec la même fréquence que l’année dernière», note le responsable. Ifrane et Michlifen seraient également une destination parfaite pour ceux qui aiment skier au milieu des forêts de cèdres.

READ  DIRECT. Covid-19: Carnival annule ses croisières jusqu'à la fin de l'année

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com