décembre 4, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Anne Hidalgo accuse EELV d’avoir un problème avec la République

Les environnementalistes d’EELV ont un ” problème de relation avec la République “Et” il doit être clarifié “. Interrogé le samedi 21 novembre sur BFMTV, Anne Hidalgo a porté une lourde charge contre ses partenaires politiques de gauche. La maire socialiste de Paris affirme qu’elle ne pouvait pas ” ne pas être membre du Parti Vert “Tant qu’elle est” profondément écologiste «, Précisément à cause de ce rapport jugé problématique pour la République. D’après elle, “ il y a du travail à faire à la maison pour être beaucoup plus clair ».

Anne Hidalgo, associée d’EELV à la mairie de Paris, prétend avoir un ” dialogue exigeant avec eux »Sur ce lourd dossier. ” Quand il y a quelque chose qui est de mon point de vue, pas une entorse mais quelque chose qui révèle que cette relation avec la République n’a pas été travaillée ou pas suffisamment clarifiée, je le dis. Je le dis en privé, continue Anne Hidalgo, dans mes discussions avec des membres de ma majorité, que je respecte évidemment, avec lesquels je travaille. Et je le dis publiquement aussi. Ils doivent, dit-elle, comme les autres sur la gauche, ” sortir de leurs ambiguïtés Sur la laïcité.

Cette semaine, lors du Conseil de Paris, une délibération a été mise aux voix pour donner le nom d’un lieu à Samuel Paty, l’enseignement assassiné par un terroriste islamique en octobre dernier. Les écologistes ont voté mais après un rappel plutôt malvenu du règlement du Conseil de Paris. En théorie, un nom de rue ou de lieu ne peut être attribué dans un délai de moins de 5 ans après le décès d’une personnalité.

READ  Le président libanais estime qu’une enquête internationale sur l’explosion « diluerait la vérité »

Le maire de Paris, crédité de l’intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2022, soutient que c’est nécessaire ” essayer de progresser ensemble “à gauche. Les écologistes” ont avancé des formations de gauche comme celle d’où je viens et dans laquelle je suis – (PS, NDLR) – sur des questions d’écologie. C’est à nous de les faire progresser, notamment sur les questions de la République. »

Le secrétaire national d’EELV, Julien Bayou, s’est également exprimé samedi en milieu de journée, à l’occasion de l’ouverture du Conseil fédéral du parti. Sans a priori, être informé de l’accusation d’Anne Hidalgo, il a très fermement défendu la position des écologistes sur la laïcité. ” Cela ne cède pas à nos valeurs et principes républicains qui peuvent lutter efficacement contre le terrorisme islamique “, A-t-il souligné dans l’introduction de son discours, sans aucune intention de” céder sur (leurs) convictions “. Condamnations résumées en quelques mots:” Nous défendons la laïcité de la loi de 1905, toute la loi, rien que la loi ».

“Nous sommes entièrement laïcs”

A la dissolution du CCIF, il s’est exprimé clairement, sans dire le nom de l’association controversée qui dénonce l’islamophobie. « Soit il n’y a pas de base légale, et le fait de lutter contre la discrimination dont les musulmans sont victimes n’est pas un critère légal et donc on ne peut violer la liberté d’association pour le spectacle médiatique. Soit il y a une base juridique et puis mes amis, il faut se demander pourquoi les ministres de l’Intérieur successifs ne l’ont pas fait plus tôt. Darmanin, Cazeneuve, Valls … Qu’ont-ils fait? S’il y a du laxisme, ce n’est pas avec nous “, Julien Bayou s’est de nouveau mis en colère, avant de dénoncer les liens de différents cadres avec” monarchies pétrolières ” OMS “soutenir financièrement, de près ou de loin, le terrorisme ».

READ  Roland-Garros 2020: Rafael Nadal ne laisse échapper que quatre matchs contre McDonald's et passe au troisième tour

« Nous sommes également accusés d’avoir participé à la manifestation de soutien aux musulmans après l’attaque terroriste qui visait les fidèles à proximité d’une mosquée de Bayonne. Disons-le clairement: nous aurions dû être plus nombreux et plus nombreux! Nous, on ne trie pas entre les indignations », A ajouté le secrétaire national d’EELV. ” Nous sommes entièrement laïques Il martela de nouveau, pointant vers la droite. “ La réalité est que les dernières personnes que nous avons vues manifester aux côtés des frères musulmans étaient Darmanin, Pécresse, Wauquiez et autres, dans les rangs de la manifestation pour tous, pour interdire l’union de deux personnes. qui aiment abroger la loi des hommes au profit d’une prétendue loi divine. »

Demandé par le Figaro, Julien Bayou juge que l’attaque d’Anne Hidalgo est ” pas digne ». « En l’exploitant pour une sorte de combine politicienne, elle disqualifie », Il juge toujours. ” Nous n’avons de leçon à tirer de personne », A également réagi David Belliard, député EELV d’Anne Hidalgo.

A voir aussi – “Nous sommes toujours dans une crise hospitalière publique qui n’a pas été résolue”, rappelle Anne Hidalgo (04/10/2020)