Après l’Allemagne, le train à hydrogène d’Alstom roule en Autriche

Par Le Figaro avec l’AFP

Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé vendredi que son train à hydrogène, déjà testé depuis deux ans en Allemagne, sera testé en Autriche pendant trois mois sur des lignes régulières de passagers.

«Jusqu’à la fin du mois de novembre, un train à hydrogène assurera pour la première fois un service régulier de passagers à ÖBB, la compagnie ferroviaire autrichienne.“Alstom a déclaré dans un communiqué de presse. Le Coradia iLint sera testé”sur les lignes régionales du sud du pays, où il pourrait remplacer les trains diesel», A précisé la société.

Conçu par Alstom à Salzgitter (Allemagne), le modèle est équipé de piles à combustible qui transforment l’hydrogène en électricité et lui permettent de fonctionner sans aucune émission polluante. Il ne libère que de la vapeur et de l’eau.

Alstom exploite déjà des trains à hydrogène depuis deux ans en Allemagne, où les tests ont été jugés satisfaisants. Le groupe français a reçu des commandes fermes de 41 trains régionaux dans les régions de Hambourg et de Francfort, qui devraient entrer en service commercial à partir de 2022.

D’autres pays comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France et l’Italie s’intéressent à cette technologie, notamment en tant qu’alternative aux trains diesel sur les lignes non électrifiées. En France, où le gouvernement a annoncé mardi un plan de 7 milliards d’euros pour le développement de la filière hydrogène, l’objectif est de faire tourner les premiers prototypes en 2023, avant les trains de production en 2025.

READ  Comment Orange compte ajouter le WiFi 6 à ses Livebox sans avoir à les remplacer

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com