Autoroutes: bientôt des réductions pour le covoiturage et les voitures peu polluantes?

l’essentiel
Un rapport du Sénat recommande un meilleur partage des bénéfices «atypiques» des entreprises autoroutières françaises. Il propose de réduire le prix des péages pour les voitures «vertes», les trajets domicile-travail et le covoiturage.

C’est un bloc de 300 pages sur le thème des concessions autoroutières qu’une commission sénatoriale a fait ce vendredi 18 septembre. Leurs conclusions sont claires: la «rentabilité» des entreprises autoroutières est «hors norme» et il faut «partager» bénéfices futurs équitablement avec l’État et les utilisateurs ».

Massivement privatisées en 2006, les autoroutes françaises seront rentables à partir de 2022, alors que leurs contrats n’expirent pas avant 2036. «Au-delà de 2022, les dividendes versés atteindraient environ 40 milliards d’euros, dont 32 milliards pour Vinci et Eiffage, à comparer avec les les frais d’acquisition des entreprises », pouvons-nous lire dans le rapport.

Un “sommet des autoroutes” pour régler la question?

Le Sénat souhaiterait donc qu’à l’avenir, une partie de cet argent, plutôt que d’être restituée aux actionnaires, profite aux utilisateurs. Deux possibilités sont envisagées: une réduction des tarifs de péage et des investissements importants dans les infrastructures. Le rapporteur et sénateur de l’UDI Vincent Delahaye estime qu’il est possible de “modifier les prix en fonction des véhicules, qu’ils soient propres ou non propres, de la pratique des usagers, qu’ils soient en covoiturage ou non, des trajets domicile-travail”.

Pour trancher cette question, le rapport recommande l’organisation d’un «sommet des autoroutes». Son objectif sera d’anticiper et d’organiser la fin des concessions actuelles et d’organiser les futures. A voir maintenant si ces mesures pourraient être reprises par l’exécutif. Pour rappel, la gratuité des autoroutes pour les voitures électriques, évoquée en 2016 par Ségolène Royal, alors ministre de l’Écologie, n’avait jamais été mise en place.

READ  Que vaut le premier SUV 100% électrique de Volvo?

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com