novembre 26, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

ce qui va changer le 1er janvier

Plusieurs fois reportée en raison de la pandémie, la réforme de l’APL (aide au logement) qui devait initialement entrer en vigueur début 2019, prendra effet à partir du 1er janvier 2021, a confirmé cette semaine la ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon. .

Cela signifie pour les locataires un changement dans le mode de calcul des prestations auxquelles ils ont droit.

En effet, les aides au logement (APL, ALF, etc.) ne seront plus calculées sur les revenus perçus deux ans plus tôt (comme actuellement lorsqu’ils dépendent des ressources de 2018), mais sur la base des ressources des 12 derniers mois glissants .

Gagnants et perdants

Pour l’aide qui sera versée en janvier, février et mars 2021, «l’aide sera calculée sur la base des douze derniers mois, c’est-à-dire de décembre 2019 à novembre 2020. La nouvelle méthode de calcul ajuste l’aide en fonction du revenu “en temps réel”. Si celles-ci augmentent, les aides diminuent. Si les revenus diminuent, les allocations augmentent “, a déclaré le ministre en août. Les droits seront mis à jour tous les trois mois.

Vendredi, lors d’une conférence de presse, Emmanuelle Wargon a assuré qu’il y aurait des gagnants: “Un nombre important de ménages verront leur aide augmenter”. Mais il y aura aussi des perdants: lorsque la réforme sera mise en œuvre, 1,2 million de Français devraient voir leur APL diminuer et 600 000 ne devraient plus y avoir droit.

En pratique, l’aide continuera d’être versée le 5 du mois, à l’identique, pendant 3 mois consécutifs puis réévaluée selon les mêmes barèmes. Aucune action spécifique de la part des bénéficiaires n’est nécessaire.

READ  Covid-19: avec le télétravail, les quartiers d'affaires se vident