Contrat rempli pour Kevin Mayer qualifié pour les JO de Tokyo

La matinée endormie de récupération, arrangée par Kevin Mayer et les organisateurs du meeting combiné de Saint-Paul, était évidemment une très bonne idée. Alors que les combineurs sont habitués aux courtes nuits entre les deux jours de courses et au 110m haies à l’aube, la course était prévue à 14h45. Et Mayer a profité de ces quelques heures supplémentaires pour obtenir une course très propre et surtout très rapide.

En 13,54, Mayer soustrait un centième de son record réalisé lors du triathlon du meeting de la Paris Diamond League en août 2019. En décathlon, il n’avait jamais fait mieux que 13,75. Ces progrès confirment les progrès réalisés ces derniers mois dans la discipline, qu’une blessure au mollet aux Championnats de France d’Albi, en septembre dernier, avait empêché de se matérialiser.

Très prudent avec le bâton (4,65 m)

Déjà sur de très bonnes bases après le premier jour, Mayer a récolté des points sur les haies, donc, ensuite sur le disque, avec un très bon 50,32m au deuxième essai, de quoi arrêter la compétition là-bas, et un troisième lancer à 67, Javelot de 66m.

Au saut à la perche et au 1500m, le détenteur du record du monde (9126 points) a limité les dégâts. Celui qui avait réalisé un minimum de 4,20 m a commencé sa compétition à 4,35 m et a franchi 4,65 m. Loin, loin de ses standards: 5,45 m au décathlon, 5,60 m en intérieur. Oui, mais depuis la compétition traumatisante aux Mondiaux de Doha, arrêtée après la douleur, l’exercice est devenu difficile et Mayer avait décidé de ne sauter que six foulées.

READ  "L'unité et la fermeté européennes ont porté leurs fruits" ... De Macron à Merkel, les réactions politiques à l'accord

Après un 1500m bouclé en 4’47”74 dans la chaude nuit de la Réunion, Kevin Mayer a donc bouclé un décathlon unique. Le total, 8552 points, est le 4e de sa carrière. Bien au-dessus des minima olympiques (8350 points). Mission accomplie.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com