janvier 27, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Coronavirus. La France introduira un couvre-feu plus long dans tout le pays

Actuellement, le couvre-feu dans la plupart des départements français commence à 20 ans, mais à partir du samedi dans tout le pays déjà après 18 ans, vous ne serez pas autorisé à quitter votre domicile, sauf dans des circonstances exceptionnelles, telles que le retour du travail ou de l’école, les nécessités de base ou les visites médicales. .

– Avec des exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, entreprises et services ouverts au public seront fermés à 18 h – a déclaré Castex lors d’une conférence de presse. Selon le Premier ministre, dans les départements où le couvre-feu est en vigueur depuis un certain temps à partir de 18 ans, le taux de transmission du coronavirus a diminué deux, voire trois fois.

En raison des cas d’infection par la mutation britannique du coronavirus émergeant en France, les autorités ont également introduit de nouvelles restrictions sur les voyageurs arrivant en France en provenance de l’extérieur de l’Union européenne. Ces personnes devront présenter un test de coronavirus négatif et subir un isolement hebdomadaire, puis subir un autre test PCR.

Selon Castex, l’épidémie en France est «sous contrôle» mais «fragile» et l’inquiétude est «l’émergence de nouvelles souches plus contagieuses» de coronavirus. – Si nous voyons une forte intensification de l’épidémie dans les prochains jours, nous devrons immédiatement décider de nouvelles restrictions – a déclaré Castex.

France. Le Premier ministre n’envisage pas d’introduire un autre lock-out

– Le virus circule toujours activement – a déclaré le Premier ministre, soulignant que le nombre d’infections quotidiennes reste à un “niveau élevé” et s’élève actuellement à environ 16 mille. cas par jour.

READ  Vademeca pour les enseignants sur la huitième année et l'examen de matura

Jean Castex a également indiqué qu’il n’y a actuellement pas de troisième verrouillage dans le pays en raison de l’épidémie, mais qu’il pourrait être introduit «immédiatement» en cas «d’aggravation de l’épidémie».

Le Premier ministre a également annoncé qu’à partir du 25 janvier, les étudiants de première année pourront reprendre les cours dans leurs universités en petits groupes. Il a ajouté qu’au moins un million de tests de dépistage du coronavirus seront effectués par mois dans le cadre de la stratégie visant à ramener les étudiants à l’éducation à temps plein dans les écoles.

Nous sommes heureux que vous soyez avec nous. Abonnez-vous à la newsletter Onet pour recevoir le contenu le plus précieux de notre part.

(mzs)