Croissance du PIB de la Pologne à la pointe du monde. Les plus grosses baisses en Italie et en France

Eurostat, outre les données des pays européens, a commencé à publier les données mondiales. Et les dernières informations indiquent que nous avons regardé décemment au premier trimestre dans le monde. Nous sommes au septième rang en termes de croissance du PIB, derrière cinq pays de notre région et l’Irlande. Ce n’est que dans trois pays européens que l’emploi a augmenté plus rapidement.

  • Le premier quart de l’économie polonaise est passé à quatre forts avec un plus. La croissance du PIB était la septième la plus élevée parmi les pays étudiés par Eurostat
  • L’Italie et la France ont été les moins performantes
  • Nous poursuivons la Suisse dans la hiérarchie mondiale. Bien que nous ayons eu une meilleure dynamique, nous n’avons pas beaucoup rattrapé en raison de la baisse du taux de change du zloty

Le mois de mars n’était que le début des restrictions liées à la pandémie en Pologne et dans de nombreux pays européens, de sorte que les données de l’économie pour le premier trimestre ne présentent pas l’ampleur des dégâts. En tous cas L’économie polonaise s’est développée puis de 1,7 pour cent. année après année (données désaisonnalisées), qui s’est avéré être l’un des meilleurs résultats au monde, selon les données d’Eurostat.

Septième meilleur résultat pour être exact. Selon la dernière mise à jour des données d’Eurostat pour le premier trimestre, seuls six pays nous ont dépassés, la Serbie (+ 4,8% a / a) et l’Irlande (+ 4,5%) en tête. La Corée du Sud et l’Australie étaient juste derrière nous en termes de dynamique de croissance.

READ  La Suisse est un manipulateur de devises. Que fera l'administration Biden?

L’ensemble de la zone euro a chuté de 2,6% à cette époque. rdr, z les pires résultats de l’Italie (-5,4% a / a) et de la France (-5% a / a). L’économie allemande s’est contractée de 2,3%. Chaque année.

Croissance du PIB au premier trimestre 2020 par rapport au quatrième trimestre 2019 (changement en pourcentage basé sur des données désaisonnalisées)

Photo: Eurostat

Les États-Unis ont enregistré une légère augmentation (+ 0,3% a / a) et une échelle similaire de baisses (de -1,5 à -1,9% a / a) a été enregistrée par la Suisse, la Grande-Bretagne et le Japon.

La Suisse est encore loin

La Suisse est une économie que nous essayons de rattraper après avoir sauté la Suède au premier trimestre 2018. Bien sûr, en termes d’agrégat, pas par habitant.

Bien que théoriquement, nous ayons eu une dynamique économique plus élevée au premier trimestre de 2020, il l’a fait simultanément notre devise s’est dépréciée. Par rapport à l’euro, pas moins de 7,1%. Par conséquent, malgré l’augmentation théorique de la valeur du PIB généré, il diffère toujours de la Suisse du même montant dans la monnaie commune.

Calculé selon des données désaisonnalisées, notre PIB au premier trimestre était de 135,8 milliards d’euros et notre PIB suisse de 160,6 milliards d’euros. Par rapport au trimestre précédent, nous n’avons compensé que 96 millions d’euros pour l’Helvetia. Cependant, nous avons réduit la distance avec les Pays-Bas, qui nous ont dépassés de 68 milliards d’euros, soit 2,8 milliards d’euros de moins qu’au trimestre précédent. Cependant, la Suède nous a approchés de 157 millions d’euros.

READ  La France revient dans les rangs des pays pour s'envoler

Les USA et la Chine en tête

Premier du classement – en données non désaisonnalisées (pas d’autres données pour la Chine) – sont toujours les USA et la Chine. Le PIB américain au premier trimestre était de 4,8 billions d’euros et celui de la Chine, de 2,7 billions d’euros. de façon intéressante l’avantage des États-Unis sur l’Empire du Milieu a augmenté de 671 milliards d’euros par rapport au quatrième trimestre, soit jusqu’à 14%. PIB américain.

Le Japon était troisième, l’Allemagne quatrième et l’Inde cinquième. Ces derniers devancent depuis un an leur ancien colonisateur, la Grande-Bretagne, et au premier trimestre, leur avantage a considérablement augmenté à 26 milliards d’euros.

La Pologne est à la 19e place du classement. Cependant, il ne contient pas les dernières données de la Russie, qui était 2,8 fois en avance sur nous un quart plus tôt, nous pouvons donc définir notre place dans l’économie mondiale comme le “top 20”.

Ce n’était pas mal avec l’emploi

Avec les données du PIB, Eurostat a montré à quoi ressemblait le problème clé dans le contexte de la crise. Son déclin est le plus redouté par les économistes, car il risque de perpétuer la crise.

Et oui, emploi en Pologne selon Eurostat, il a augmenté de 1,1% au premier trimestre. Chaque année. Deux pays: la Belgique et la Suisse ont réalisé la même dynamique. Seuls cinq pays sur 29 étaient meilleurs en Europequi a fourni les données pertinentes.

Évolution de l’emploi au T1 2020 par rapport au T4 2019 (% selon les données désaisonnalisées)

READ  30 Robinet Flotteur Wc les mieux qualifiés

Photo: Eurostat

Small Malte et Chypre étaient en tête de la liste des augmentations de l’emploi. Dans les grands pays, l’emploi a augmenté plus rapidement qu’en Pologne uniquement en Irlande et en Grande-Bretagne.

BON À SAVOIR:

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com