octobre 22, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

découvrez toutes les villes où le port du masque est obligatoire dans la métropole toulousaine

Le préfet de la Haute-Garonne a annoncé vendredi 25 septembre de nouvelles mesures face à l’épidémie de Covid-19. Parmi celles-ci l’obligation de porter le masque dans 16 communes de la métropole toulousaine.

Les délais sont courts mais nous ferons tout pour que l’information passe aux habitants“. Le maire de Quint-Fonsegrive, Jean-Pierre Gasc, est déjà sur le pont. Sa commune fait partie des 16 communes de la métropole toulousaine où le port du masque est obligatoire depuis samedi 26 septembre.

16 communes concernées

Voici la liste complète:

  • Colomiers
  • Tournefeuille
  • Blagnac
  • Plaisance-du-Touch
  • Cugnaux
  • Balma
  • Castanet-Tolosan
  • Saint-Orens-de-Gameville
  • Labège
  • Aucamville
  • Launaguet
  • L’Union
  • Portet-sur-Garonne
  • Ramonville-Saint-Agne
  • Auzeville-Tolosane
  • Quint-Fonsegrives

“La décision la plus sage”

Cette décision “surprise“le préfet de la Haute-Garonne ne provoque pas d’opposition de la plupart des communes concernées.”Ils savent et nous ne le savons pas tranche le maire de l’Union, Marc Péré. Nous suivons les directives de l’Etat qui a en sa possession toutes les données nécessaires pour faire un choix.

Pour le maire de Plaisance-du-Touch, Philippe Guyot, “c’est la décision la plus sage à prendre. Sur le terrain, nous avons de plus en plus de cas de contact. Ils étaient tous récemment négatifs pour le coronavirus mais il y a quelques jours, nous avons appris que l’un d’entre eux avait été infecté. En une semaine, notre taux d’incidence a doublé, passant de 98 à 180.

Jean-Pierre Gasc s’inquiète néanmoins des conséquences pour les clubs sportifs: “C’est très important pour eux. Ils jouent pour survivre. Ils participent énormément à la vie sociale mais c’est vrai qu’il est difficile de faire du patchwork“.

READ  Public: Excellent lancement pour "Koh-Lanta", solide retour pour "Candice Renoir", écurie "Bull"

Plusieurs interdictions

Car à l’image de Toulouse, dont le masque est obligatoire dans toute la ville depuis le 21 août, ces communes vont connaître plusieurs interdictions:

  • rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public, à l’exception des manifestations à caractère protestataire et professionnel, des services de transport de voyageurs, des établissements ouverts au public, des cérémonies funéraires, des visites de visites guidées organisées par des personnes carte professionnelle et marchés.
  • activités sportives organisées dans des établissements couverts ouverts au public, y compris dans les salles de sport, les gymnases, les salles polyvalentes et les piscines couvertes, à l’exception des activités de groupes scolaires, périscolaires ou mineurs, sportifs professionnels et de haut niveau et formation initiale et continue;
  • réunions festives ou familiales organisées dans des établissements ouverts au public.
  • la vente d’alcool à emporter entre 20h et 6h
  • consommation d’alcool de 13h à 6h sur la voirie et les espaces publics.

Continuer à vivre normalement

Les bars devront fermer à 22 h. Les restaurants et cabarets sont autorisés à rester ouverts jusqu’à 1 h du matin suivant pour les soirs du vendredi et samedi et jusqu’à minuit les autres jours de la semaine avec une interdiction de vente et de consommation d’alcool fort à partir de 22 h

Nous essaierons de continuer à vivre normalement»assure le maire de Plaisance-du-Touch en soulignant le maintien de la 6e édition du Festival international du film de fiction historique dans les prochains jours.
Ces obligations pour ces 16 communes de l’agglomération toulousaine sont applicable jusqu’au samedi 10 octobre inclus. Ils pourraient se prolonger si l’épidémie de Covid-19 à Toulouse et ses environs continue de se propager.

READ  Netflix, Amazon Prime Video, OCS, Apple TV +, Disney +: à ne pas manquer en septembre