décembre 1, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Didier Deschamps lance un ultimatum à Olivier Giroud

Ce soir, la surprise sortie du chapeau de Didier Deschamps était sur le devant de l’attaque. Deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (42 buts), derrière Thierry Henry (51), Olivier Giroud, 34 ans, international avec 103 sélections, appelé en équipe de France depuis 2011, a débuté sur le banc. En verve avec Manchester United ces dernières semaines, Anthony Martial lui a été préféré. Le natif de Chambéry a payé un temps de jeu affamé avec Chelsea, qui après avoir recruté dur cet été ne compte plus vraiment sur l’attaquant français.

Suite à cette publicité

Une entrée en Ligue des champions, contre Rennes (27 minutes), trois entrées en Premier League, contre West Bromwich Albion (17 minutes), Burnley (13 minutes) et Sheffield United (3 minutes), une entrée et un seul petit but en EFL Cup contre Barnsley (18 minutes) et enfin une titularisation, lors de la défaite des Bleus toujours en EFL Cup, contre Tottenham (76 minutes), Olivier Giroud court après le temps de jeu cette saison, barré par la toute nouvelle armada offensive par Frank Lampard. Evidemment, après avoir surfé sur la vague de la Coupe du monde 2018, l’attaquant est passé par les stalles de Tours, Montpellier et Arsenal.

Entre ultimatum et main tendue

A la fin de son contrat à Chelsea en juin 2021, Olivier Giroud serait bien inspiré de trouver un nouveau port d’attache cet hiver. Pour gagner des minutes et rester en forme. Car Didier Deschamps ne semble plus vraiment en mesure d’attendre. A l’issue du match remporté au Portugal ce soir, le sélectionneur des Bleus a été clair. «Je fais les choix qui me semblent les meilleurs pour l’équipe de France. Avec Anthony qui est bon, cela nous permet d’avoir un peu plus de profondeur. Par rapport à Olivier, il faut qu’il soit impacté, d’abord avec la situation qu’il a dans le club, sachant qu’il est de grande taille et qu’il a besoin de rythme, c’est dur. “

S’il n’hésite pas à le reléguer sur le banc (déjà face à la Croatie, en octobre, Didier Deschamps avait préféré aligner Martial), le technicien français n’enterre pas les chances de Giroud. “Ce n’est pas pour ça que je veux le perdre, c’est compliqué, on discute, mais évidemment il a tout intérêt à ce que ça ne dure pas, pour lui, de rester compétitif, mais il ne faut pas oublier ce qu’il a fait avec nous et ce qu’il est encore capable Anthony a un profil différent mais qui donne des options. Anthony, aujourd’hui, est plus épanoui et dans de meilleures conditions physiques et psychologiques, évidemment, “ finit DD, posant clairement un ultimatum aux ex-Grenoblois.

READ  Edouard Mendy a déjà bluffé tout le monde!