En France, des cas de mutation du coronavirus d’Afrique du Sud ont été détectés. Une campagne de traçage des contacts des personnes infectées a été lancée

Des cas de variantes sud-africaines de coronavirus ont été détectés dans la commune d’Eaubonne dans la banlieue nord de Paris; Une école diagnostiquée avec de telles infections a été temporairement fermée, ont annoncé lundi les autorités locales.

LIRE AUSSI:

L’Afrique du Sud mettra fin aux plans de vaccination d’AstraZeneca. Le vaccin peut être inefficace contre la nouvelle variante

A Eaubonne, une campagne de suivi des contacts des personnes trouvées a commencé le virus 501.V2 d’Afrique du Sud.

Le premier cas d’infection par ce type de coronavirus a été diagnostiqué en France le 31 décembre 2020, chez un homme vivant dans le département du Haut-Rhin près de la frontière suisse, revenu de Afrique du Sud.

Le 25 décembre, le premier cas d’un coronavirus variant apparu pour la première fois au Royaume-Uni a été détecté.

Les deux nouveaux types de virus ont la même mutation – N501Yce qui peut être responsable de la propagation plus rapide du coronavirus.

La modélisation de l’épidémie de coronavirus réalisée par deux scientifiques lillois a montré que la variante britannique du pathogène pourrait devenir dominante en France à partir de mars – Pr Philippe Amouyel, co-auteur du modèle.

Les restrictions épidémiques existantes sont incapables d’empêcher la propagation du nouvel agent pathogène, ont averti les scientifiques.

mm / PAP

READ  France. Il y a une idée comment ouvrir des gymnases. Le ministre des Sports annonce la production de masques spéciaux

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com