Estelle et Diane s’expliquent sur la “pression psychologique” de la tribu occidentale

Estelle, candidate de “Koh-Lanta: Les 4 Terres” – © Laurent Vu / ALP / TF1

  • Dans un quatrième épisode avec des rebondissements, quatre candidats de Koh-Lanta ont quitté Fidji.
  • Parmi eux, Diane, éliminée par les Violettes après un court séjour dans leur tribu, et Estelle, libérée après avoir été malmenée par les Oranges.
  • «Ma force est de garder le sourire même si le cœur saigne», explique ce dernier à 20 minutes. Diane, pour sa part, affirme avoir «appris son malaise à travers les images. “

Nous voulions un grand spectacle, nous l’avons eu! Cette semaine encore, de multiples rebondissements ont ponctué le quatrième épisode de Koh-Lanta. Dès le début, et même si vous vous en doutiez,
Denis Brogniart a annoncé que Samuel avait été contraint d’abandonner l’aventure pour des raisons médicales. Les règles du jeu
TF1 sont simples lorsqu’un candidat part sur blessure, c’est le dernier éliminé qui prend sa place. Et dans ce cas, c’était Diane.

«Même si je savais que Samuel était blessé, les deux fils ne se sont pas touchés dans ma tête», dit Diane à 20 minutes. J’avais un manque de lucidité phénoménal, je ne me suis jamais dit que j’allais revenir aux Violets. Agréablement surprise de voir les sourires sur les visages de ses nouveaux camarades, l’agent immobilier des Pyrénées-Atlantiques entendait montrer, à l’épreuve du confort, qu’elle pouvait apporter quelque chose à sa nouvelle tribu. «Dans ce cas, je n’étais pas incroyable», admet-elle, amusée.

Estelle et les bambous de la vengeance

En effet, ce n’est pas Diane qui a retenu l’attention de tout le monde lors du jeu du bambou, mais Estelle. La semaine dernière, Adventurer of the West s’est éloignée d’un cheveu de l’élimination, mais a fui grâce à son collier d’immunité dans une séquence cathartique à la fois pour elle-même et pour le public. Il était alors important pour elle de prouver qu’elle avait sa place Koh-Lanta, même si son équipe lui a dit le contraire. «Je voulais être acceptée telle que je suis», confesse-t-elle. Tout ce qui était mauvais avant, je l’ai couvert. Je ne réponds pas aux attaques verbales sauf avec des victoires d’événement pour mon équipe. »Résultat: Estelle a terminé sur le podium.

Malmenée par ses coéquipiers pendant plusieurs jours, l’exploit de la Normande a été la plus belle des vengeances, elle à qui on a dit qu’elle n’était pas à la hauteur du spectacle, du moins sur le plan sportif. «C’était dur pour moi de vivre», admet Estelle. Je me suis recroquevillé dans ma bulle, je ne voulais pas craquer pour montrer qui j’étais. J’avais ce sentiment de pression psychologique. ” Même si l’arrivée de Marie-France était “une vraie bouffée d’air frais”, les mots des membres de sa tribu lui restaient dans la tête. «Ma force est de garder le sourire même si le cœur saigne à l’intérieur. “

De son côté, Diane affirme qu’elle n’avait pas conscience du mal-être de son camarade. “Elle ne m’avait jamais parlé du match”, a déclaré la candidate. J’ai appris son inconfort à travers les photos. Sur le jeu, elle ne m’a jamais dit que je lui parlais mal ou que je lui faisais pression. Quand on discute avec elle de la “pression psychologique” ressentie par Estelle, Diane avoue ne pas savoir comment réagir. «Si elle m’en avait parlé, j’aurais essayé d’y prêter plus d’attention, c’est évident.

Deux éliminations mais une seule évidente

La grande surprise de ce quatrième épisode est les trois astuces qui ont eu lieu en 24 heures. Le premier, organisé juste après le test d’immunité, était réservé à la tribu venue en dernier, à savoir les violettes du Nord. Sans pouvoir se consulter au préalable, les aventuriers ont voté à l’unanimité contre Diane, arrivée la veille. «J’ai eu une lueur d’espoir quand j’ai réalisé qu’Adrien était un stratège», raconte-t-elle. Cependant, il semblait plus évident que c’était moi qui partais. “L’intuition de Robinson des Fidji était correcte et l’a empêchée de mettre en œuvre le plan qu’elle avait en tête:” Je voulais créer une alliance entre les Violettes et les Oranges au moment de la ‘possible réunification. Mais sa seconde chance n’a pas été mise à profit.

Le lendemain, c’était au tour des Oranges d’affronter Denis Brogniart. Au moment fatidique, Estelle croit toujours en ses chances. «Je me sentais mieux depuis que Diane n’était plus dans l’équipe», dit-elle. Je me suis dit qu’ils allaient voir que le diesel avait démarré. Pourtant, la prise de conscience tant espérée de la tribu occidentale ne s’est pas concrétisée. Estelle, pour sa part, repart avec la satisfaction d’avoir créé la stupéfaction générale avec son collier d’immunité trois jours auparavant.

Pourtant, même dix mois après la fin du tournage, le candidat découvre avec étonnement les images diffusées sur TF1. Le pire exemple? La séquence au cours de laquelle Diane compte fouiller dans son sac pour le collier d’immunité. «A aucun moment je n’aurais pensé cela. J’étais indignée, rapporte-t-elle. En plus de me mettre sous pression psychologique, ils me font ça et ensuite ils osent me dire qu’ils m’aident. Même Marie-France m’a appelé pour me dire qu’elle était bouleversée. »Comme quoi, même presque un an après la fin de l’aventure, Koh-Lanta reste un spectacle plein de surprises.



118

actions

READ  "Il m'a téléphoné deux, trois fois"

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com