décembre 3, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Face aux Mac dotés de cartes dédiées, le GPU Apple M1 n’est pas ridicule à jouer

Nous avons vu plusieurs benchmarks du CPU intégré à l’Apple M1, la nouvelle puce d’Apple pour les Apple Silicon Mac, mais moins du GPU à huit cœurs qu’il intègre. Comme le a noté un lecteur pendant le week-endcependant, on retrouve les résultats des mesures de performances réalisées avec l’application GFXBench Métal, spécialisée dans l’évaluation des capacités 3D d’un appareil, avec un focus sur les jeux.

Ces mesures, également relayées par Matériel de Tom sont visibles à cette adresse. Ils ne disent rien sur les jeux compatibles ou non, mais ils sont utiles pour comparer l’Apple M1 à d’autres machines. Voici comment le GPU des nouveaux Apple Silicon Mac se compare aux anciens Mac Intel qu’ils remplaceront:

Résultats des tests GFXBench avec Metal, l’API Apple, sur un Mac avec Apple M1 (bleu) et sur trois Mac Intel de dernière génération. Tous les tests sont en ” hors écran », Ce qui signifie qu’ils ne dépendent pas de la définition de l’écran (chiffres en images par seconde).

Les graphismes sont clairs: le GPU d’Apple laisse loin derrière les puces graphiques intégrées aux processeurs Intel que le constructeur utilisait auparavant sur ses Mac d’entrée de gamme. Cela a du sens, la nouvelle puce d’Apple a été conçue spécifiquement pour s’attaquer aux GPU intégrés aux processeurs et faire beaucoup mieux qu’eux. C’est même soi-disant le GPU intégré le plus rapide au monde, selon le fabricant.

Mais que vaut l’Apple M1 par rapport à une carte graphique dédiée? Pour le savoir, nous avons comparé ces résultats aux MacBook Pro 16 pouces et iMac 27 pouces, à chaque fois de la génération la plus récente, à chaque fois avec leur GPU de base. C’est quasiment la même chose, une AMD Radeon Pro 5300 en version mobile pour le portable et «standard» pour l’iMac, ce qui explique la différence de performances entre les deux appareils.

READ  Trois trains bloqués pendant de nombreuses heures entre Hendaye et Paris, la SNCF remboursera jusqu'à 300%
Résultats des tests GFXBench Metal pour Apple M1 (bleu) et deux Mac avec carte graphique dédiée (chiffres en images par seconde).

Cette fois, l’Apple M1 cède et se retrouve derrière les deux Mac. Mais l’écart n’est pas aussi grand qu’on aurait pu le craindre. Par rapport au MacBook Pro 16 pouces, le GPU d’Apple est entre 4% et 12% pire selon les tests. Dans les jeux, on peut donc s’attendre à des performances assez proches par rapport à cet ordinateur portable, mais l’iMac avec sa carte non mobile creuse l’écart et affiche autour de 33 points d’écart à chaque test.

C’est indéniablement moins bon, mais il faut aussi rappeler que l’Apple M1 n’essaye pas de rivaliser avec des GPU dédiés. C’est une puce d’entrée de gamme qui consomme très peu – nous parlons d’un TDP 10W pour l’ensemble de la puce, du CPU, du GPU et de tous ses autres composants inclus – et ce n’est pas si loin que celui de la puce graphique dédiée fournie par par défaut avec les MacBook Pro 16 pouces. Quand on sait qu’il affiche un TDP de 50 W et qu’il dispose de 4 Go de mémoire dédiée, cela met en perspective les scores obtenus par l’Apple M1.

C’est déjà un très bon résultat et le fabricant doit avoir dans ses laboratoires un modèle plus puissant capable de rivaliser avec des GPU dédiés. Nous avons hâte de voir ce que cela pourrait être …