France. Des minibus autonomes sont testés dans l’Indre

A Déols, près de la ville de Châteauroux dans l’Indre, un bus autonome est en cours de test sur le site du Target Shooting Center. Sa mission est de transporter les athlètes avec leur équipement entre la réception et le stand de tir. La distance de bus est de 1,6 aller simple. Les tests ont commencé en décembre de l’année dernière.

Les stages en minibus autonomes sont le fruit d’une coopération entre le Centre National de Tir Sportif CNTS à Déols de la métropole de Châtearoux (Indre) et l’opérateur de transport Kéolis. L’idée est née lors des Rencontres des Transports Publics Gratuits organisées à Châtearoux en septembre 2019. Il s’agissait de la deuxième édition de l’événement, au cours de laquelle environ 400 participants venus d’Europe et d’Amérique du Nord ont pris part à des débats, spectacles et panneaux sur la gratuité des transports publics. La première édition a eu lieu à Dunkerque en 2018.

Lors des entretiens entre transporteurs et entreprises de transport en septembre, il a été décidé que les halls du centre seraient un espace approprié pour tester les minibus autonomes produits. fourni par le constructeur lyonnais Navya.

En décembre de l’année dernière, les bus Navya ont commencé à fonctionner dans le CNTS. Ils y emmènent les athlètes de l’entrée à l’endroit où ils installent leur équipement et s’entraînent. Les véhicules Navya sont à 100%. électriques, ils atteignent une vitesse maximale de 20 km / h et – surtout – ils n’ont pas de chauffeur. La seule intervention humaine est le superviseur qui contrôle à distance la circulation du minibus entre le point de départ et la destination à l’aide de caméras et de moniteurs. Il peut également arrêter le véhicule en cas de complications.

READ  30 Autocollants Plaque Immatriculation les mieux qualifiés

Comme le disait chaque semaine Etienne Hermite, président de Navya, au Parisien, la cartographie de l’itinéraire des minibus a été soigneusement programmée et le véhicule répond aux facteurs externes en temps réel grâce à des capteurs et caméras embarqués. L’entreprise lyonnaise en a placé au total 170 dans le monde, non seulement à Déols, mais aussi à Lyon même, à la raffinerie de Dunkerque, à l’abbaye de Fontevraud et à l’hôpital de La Haye.

En raison de la perturbation des jeux sportifs causée par la pandémie de coronavirus, des minibus à Châteauroux sont désormais utilisés pour former les salariés de Keolis. À terme, les véhicules transporteront également des spectateurs de compétitions sportives.

Il s’agit d’un autre projet autonome dans le catalogue d’expériences de l’opérateur. En 2019, au dépôt Keolis près de Göteborg a eu lieu présentation du bus urbain électrique de 12 mètres Volvo Buses, fonctionnant en mode complètement autonome.

– Dans la perspective d’aujourd’hui, il semble que cette nouvelle technologie de mobilité sera plus courante dans 5 à 10 ans. Son introduction dans le dépôt accélérera non seulement le développement, mais améliorera également notre efficacité, et donc – elle apportera des avantages à nos passagers dans les années à venir – a déclaré Jan Kilstrom, PDG de Keolis en Suède.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com