Je ne refuserai pas la sainte communion aux protestants

Le président de la Conférence épiscopale allemande, Mgr Georg Bätzing, a annoncé qu’il continuerait à donner la Sainte Communion. Les protestants qui lui ont demandé de le faire, même si la Congrégation pour la doctrine de la foi a ordonné aux évêques allemands de ne pas le faire.

Répondant à la question du journaliste, l’évêque a déclaré que la décision de communier était une question de “conscience individuelle” de chaque personne. Il a dit que “tout le monde ne devrait pas être invité à l’Eucharistie”. Mais si quelqu’un lui demande la communion, il ne la refusera pas.

Si un protestant me demande la communion, je ne le refuserai pas

– Il a dit.

C’est déjà une pratique courante en Allemagne, a-t-il ajouté. Et ses prêtres du diocèse de Limbourg ne seront pas punis s’ils le font.

LIRE AUSSI Secrétaire générale de la Conférence catholique des évêques allemands. “C’est une période passionnante pour l’Église”

Une position claire du Vatican

Le débat sur la communion aux protestants se poursuit depuis septembre 2019, lorsque le Groupe de travail œcuménique des théologiens protestants et catholiques (ÖAK) a produit un document exposant les arguments en faveur d’une communion commune entre catholiques et protestants.

La Congrégation pour la Doctrine de la Foi, cependant, a réagi négativement à la proposition du groupe, dirigé par Mgr Bätzing. La congrégation a noté que “les différences doctrinales restent extrêmement importantes et excluent actuellement la possibilité d’une participation conjointe au service du Dîner du Seigneur et de l’Eucharistie”.

La Congrégation a ensuite souligné que la question de l’unité ecclésiale ne peut être ignorée dans le débat sur l’Eucharistie. Et aussi le fait que la mise en œuvre de telles conclusions mettrait en péril le processus de dialogue œcuménique actuellement en cours avec les orthodoxes.

READ  Si la Russie avait voulu empoisonner l'adversaire, il serait mort, dit Poutine

La Hiérarchie ignore la réponse de la Congrégation

L’évêque Bätzing, cependant, est resté avec les conclusions de la commission qu’il dirigeait, même après une telle réponse du Vatican. Sur quoi il insistait encore maintenant.

Le Saint-Siège est déjà intervenu à plusieurs reprises auprès des évêques allemands sur des questions doctrinales.

LIRE AUSSI Route synodale en Allemagne comme les élections présidentielles en Russie: résultat connu avant le début

La route synodale actuellement en cours en Allemagne est très préoccupante, qui pourrait, sur certaines questions, comme les attitudes envers les homosexuels et l’abolition du célibat, tirer des conclusions contraires à la doctrine catholique.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com