décembre 2, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Julien Stéphan, entraîneur de Rennes: «Oui, c’est la crise! “

« C’est la crise, je pense qu’on peut le dire, on est en crise, a plaisanté l’entraîneur breton ce jeudi après-midi lors d’une conférence de presse. Nous n’avons pas perdu de match depuis février donc nous sommes dans une grosse crise! Traditionnellement, le mois d’octobre a été pauvre à la CSRP. ” Mais dans une saison il y a des cycles, des moments où tout va bien, où on a du succès, et d’autres où on a un peu moins de succès », A expliqué Julien Stéphan avant d’énumérer les nombreuses opportunités non converties par son équipe en fin de match lors de cette fameuse série de trois nuls, face à Reims (2-2), Dijon (1-1) et donc Krasnodar.

«Le match de mardi n’a pas montré que nous étions moins bien lotis. Dans le contenu, il était très rassurant »

« Le match de mardi n’a pas montré que nous étions moins bien lotis. Dans le contenu, il était très rassurant. Physiquement on a fini encore très fort, on les a fait craquer tardivement, à la 80e minute. D’autres équipes un peu moins bien physiquement auraient craqué avant, a ajouté le technicien à propos de l’opposition russe. Nous pensions qu’ils craqueraient plus tôt mais ils ont réalisé une performance athlétique de très, très haut niveau. Avec des chiffres exceptionnels en termes de volume de courses, on n’avait jamais vu ça, on n’avait jamais rencontré ça. »

Vers un chiffre d’affaires contre Angers

Angers, son adversaire vendredi pour la 8e journée de Ligue 1, devrait lui opposer une réponse similaire. Et Julien Stéphan, qui n’a pas déploré de nouveau joueur blessé depuis mardi, devrait courir. Trois à quatre titulaires de mardi, au moins, pourraient commencer sur le banc. Mbaye Niang, il s’entraîne toujours séparément: ” Il travaille beaucoup, deux grosses séances par jour, et ça va bien, assure Stéphan. On lui fixe des objectifs pour pouvoir reprendre collectivement, il progresse bien. »

READ  Les stars des Celtics brisent enfin le Heat Lock