Kendji Girac en visite très privée au salon de Lylia à Aucamville, près de Toulouse

l’essentiel
Le chanteur Kendji Girac était à Toulouse ce vendredi pour une visite privée dans le salon de Lylia. À cet chanceux, il a présenté en avant-première les onze chansons de son prochain album, “Mi Vida”, qui sortira le 9 octobre.

Il est arrivé incognito dans une camionnette noire de l’aéroport de Blagnac, au parking de la résidence de Lylia à Aucamville. Le chanteur Kendji Girac, vêtu d’une veste imprimée de palmiers roses et d’un pantalon noir, était en visite très privée, au domicile de l’heureux gagnant du concours NRJ Toulouse. Ce dernier a eu le privilège de découvrir le nouvel album de l’artiste, «Mi vida», qui sortira le 9 octobre, lors d’un tête-à-tête avec Kendji Girac lui-même.

Prévenue la veille de son arrivée, Lylia s’est embarquée dans «la grande maison», a fait un gâteau au chocolat «et j’ai préparé la chambre d’hôtes au cas où il voudrait rester dans la ville rose», annonce la jeune femme, pimpante dans sa robe noire. Et comme le bonheur est encore plus fort lorsqu’il est partagé, Lylia a invité son amie Mélissa, “une grande fan” et sa sœur Hayat, à cette rencontre très privée.

D’ailleurs, lorsque la chanteuse sonne la cloche, accompagnée de son garde du corps, c’est Mélissa qui est la plus émue.

«Une petite larme de bonheur que je garde au fond de mon cœur», lui dit Kendji pour la consoler, avant de prendre place sur le canapé. Très à l’aise, le chanteur fait défiler les onze titres de son nouvel album – “Evidently”, “Yélélé”, “Conquistador”, “La sorcienne”, “Bebeto” … Kendji met l’ambiance en frappant des mains, tandis que les filles se dandiner sur le canapé. Et quand il programme la dernière chanson “Take my soul seigneur”, les filles, saisies par l’émotion, se jettent sur la boîte de mouchoirs.

READ  Décès de l'actrice Linda Manz ("Les Moissons du ciel", "Garçonne")

“Je partage aussi leur bonheur”

Cette chanson rappelle par son intensité, “Les yeux de la maman”, dont Mélissa a deux phrases tatouées sur les côtes: “Elle m’a porté devant le monde / Elle me porte encore chaque seconde”, en souvenir d’un deuil douloureux. Une confiance qui à son tour émeut Kendji, qui reste sans voix.

Le temps de se remettre et ici il attrape sa guitare pour un live improvisé autour de deux titres “Habibi” et “Last Metro”, l’ambiance est de retour.

Evidemment, Lylia, Mélissa et Hayat sont conquises par les onze chansons qu’elles viennent de découvrir. Et Kendji ne regrette pas d’avoir fait le déplacement surtout depuis Paris. «Comme ils sont heureux de me voir, je partage aussi leur bonheur et j’essaye de m’amuser avec eux», dit-il.

Le temps de quelques autographes et selfies, et Kendji part, comme un mirage. «Pour le moment, on ne se rend pas compte, on sait qu’il est là mais c’est bizarre», admet Lylia. Alors que les filles se remettent de leurs émotions dans l’appartement, le spectacle se poursuit sur le parking de Kendji Girac. Alors que le chanteur s’apprête à regagner la camionnette, un groupe de jeunes le reconnaît. Immédiatement, ils mettent une de ses chansons sur leur radio et envoient les décibels. Kendji commence à danser tandis que la voiture démarre en klaxonnant. Sacré Kendji!

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com