La chef d’orchestre Marta Gardolińska est nommée directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine en France

La chef d’orchestre polonaise Marta Gardolińska est devenue la directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine en France. Il exercera ses fonctions à partir de la saison 2021-2022 pendant trois ans, a déclaré à PAP Mikołaj Bylka-Kanecki, le directeur de l’artiste de l’agence Sonora Music.

Marta Gardolińska est la première femme et femme polonaise à être directrice musicale d’un opéra français. Elle a pris le poste à la demande de Matthieu Dussouillez, directeur général et artistique de l’institution. La candidature de Gardolińska a été soutenue par le conseil d’administration de l’Opéra national de Lorraine, présidé par Bertrand Masson, assistant culturel de la ville de Nancy. En tant que directeur musical, Gardolińska sera chargé de diriger les concerts de l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine et de produire une ou deux productions d’opéra par saison.

Elle a eu son premier contact avec l’Opéra national de Lorraine Gardolińska lors de la création de “Der Traumgörge” d’Alexander Zemlinsky à l’automne 2020. C’était la première représentation de cette œuvre oubliée en France. Dans une interview avec PAP, Gardolińska a déclaré qu’elle se préparait à ce projet depuis 2019. “C’est une grande pièce oubliée. De plus, tout a été compliqué par la pandémie, nous avons dû réduire le casting, afin que nous puissions garder un coffre-fort. distance entre les musiciens de l’orchestre. Au dernier moment, il a démissionné. Aussi le ténor interprétant le rôle-titre, il a finalement été chanté par l’Américain Daniel Brenna, qui a appris son rôle en deux semaines. Notre coopération avec l’opéra a également commencé à un rythme express, mais grâce à cela j’ai très bien connu le théâtre et le groupe m’a fait connaissance. On m’a proposé le poste de directeur musical du théâtre pendant trois ans. On s’entend très bien avec le directeur général Matthieu Dussouillez, nous sommes d’accord sur le répertoire et le rôle du théâtre »- dit-elle.

READ  Mettez à niveau votre ordinateur en vous équipant de ce puissant SSD interne de 2,5 po Samsung 860 Evo

L’occasion la plus proche d’écouter la performance de Marta Gardolińska avec l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine est le concert “Dream or Destiny”, qui sera diffusé par Radio France le 18 février. Il y aura, entre autres, le trompettiste David Guerrier et le pianiste Alexander Melnikov. L’orchestre interprétera le 1er Concerto pour piano de Dmitry Chostakovitch, la Symphonie n ° 3 de Franz Schubert et la suite “Antiche danze ed arie per liuto” d’Ottorino Respighi.

Gardolińska entend fonder le répertoire sur l’époque de la sécession française, car, comme PAP l’a dit à PAP, il y avait un renouveau culturel à Nancy à cette époque. «Au début du 20ème siècle, il y avait là un groupe d’artistes, aujourd’hui connu sous le nom de Nancy School, appartenant à la tendance Art nouveau. Je veux souligner l’importance et les liens de Nancy avec toute l’Europe. Nous voulons montrer ce qui se passait à ce moment-là dans divers centres, pas seulement en France »- a-t-elle expliqué.

Le chef a ajouté que ses plans de répertoire incluent également la musique contemporaine. “Nous commanderons également de nouvelles chansons”, at-elle informé. “La troisième voie que nous voulons emprunter est la redécouverte des années 50 et 60 – l’avant-garde qui a récemment disparu du répertoire” – a-t-elle ajouté.

Le premier opéra de Nancy a été construit en 1758 à l’initiative de Stanisław Leszczyński, prince de Lorraine de 1738 à 1766. Le bâtiment a brûlé le 5 octobre 1906. Il a été reconstruit au même endroit et mis en service le 5 octobre 1906. 14 octobre 1919. Gardolińska entend évoquer les racines polonaises de cet opéra. “J’ai également pu facilement convaincre Matthieu Dussouillez d’inclure des œuvres polonaises dans le répertoire, car Nancy est très étroitement liée à la Pologne par le roi Stanisław Leszczyński. Le répertoire et les thèmes polonais seront représentés à la fois dans les symphoniques et dans l’opéra” – dit-elle .

READ  La plateforme Huawei AppGallery va aux ordinateurs personnels

Marta Gardolińska a travaillé avec l’Orchestre symphonique de Bournemouth au cours des saisons 2018/2019 et 2019/2020 en tant que jeune chef en association. Aux États-Unis, elle fait ses débuts avec l’Orchestre philharmonique de Los Angeles et participe, aux côtés de Gustavo Dudamel, en tant que deuxième chef d’orchestre à une performance et à un enregistrement pour la Symphonie n ° 4 de Charles Ives. Scottish Chamber Orchestra au Festival d’Edimbourg, l’Orchestre Chambre de Paris et l’Orchestre National Philharmonique de Varsovie.

Elle a également collaboré avec des ensembles tels que ORF Radio-Symphonieorchester Wien, Orchestra della Fondazione Teatro Lirico Giuseppe Verdi di Trieste, Tonkünstler-Orchester, Orchestre du Grand Théâtre de Poznań et l’Orchestre National de Chambre d’Arménie.

Gardolińska a étudié à l’Université de musique Fryderyk Chopin de Varsovie et à l’Universität für Musik und darstellende Kunst Wien. Elle a perfectionné ses compétences lors de master classes et d’ateliers sous la direction de chefs tels que Bernard Haitink, Peter Eötvös, Bertrand de Billy, György Kurtág et Marin Alsop. En 2015, elle a été nommée chef d’orchestre de l’Akademischer Orchesterverein à Vienne, et au cours de la saison 2017/18, elle a été le principal chef d’orchestre et directeur artistique du TU Orchester dans la même ville.

Auteur: Olga Łozińska

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com