La France a fui la hache, la première défaite des Russes

L’équipe de France était dans une situation très difficile avant le choc avec la Russie. Le tricolore a dû s’imposer face aux volleyeurs russes jusqu’ici invaincus pour rêver encore des quarts de finale. Ils ont réussi, les joueurs de Laurent Tillie ont triomphé 3-1 et ont sauté dans le classement argentin du groupe B, se classant à la 4e place.

L’ouverture du duel appartenait aux Français qui après l’attaque Earvina N’Gapetha a pris les devants 9 : 6. Les accusations de l’entraîneur Tillie n’ont pas réussi à rester efficaces. Avec le temps, le bloc russe a commencé à fonctionner. Comme Maksima Michajłowa a permis aux Russes d’inverser le résultat (12:11). L’équipe dirigée par l’entraîneur Sammelvuo n’a pas pu élargir la distance. Les deux équipes ont parfois gâché le match. L’ailier français n’a pas tenu la main dans l’attaque et c’est cette équipe qui est restée en tête. Les émotions n’ont pas manqué sous le filet et les discussions avec les juges (16h18). Après une attaque réussie Trévora Clévenot l’entraîneur Sammelvuo a demandé du temps (18h20). Bien que les combats ne manquaient pas, les Français ont mieux marqué. Lorsque Clevenot a ajouté un as, l’entraîneur russe a utilisé le deuxième temps (19:23). La fête a été clôturée par une contre-attaque de la sixième zone Yacine Louatiego.

L’ouverture du set numéro deux était un point pour un point. Bien qu’après l’attaque Jeana Patry Les Français ont pris les devants 10 : 8, en jouant Ivan Iakovlev je Yegora Kliuki ils ont rapidement égalisé le score (10:10). Les problèmes d’acceptation des coups de poing de Yakovlev ont fait bondir les Russes à 13:11. Dans les actions suivantes, les joueurs de volley-ball russes ont pris l’avantage et leurs rivaux ont réduit la distance. Ce n’est que plus tard dans le set que les charges de l’entraîneur Sammelvuo ont commencé à prendre l’initiative, après une attaque précise Dmitri Volkov pour le temps il a demandé Laurent Tillié (19:16). Après la pause, Mikhailov a fait un service au point. Les remaniements dans l’effectif n’ont pas aidé les Français. Jusqu’à la fin ce sont les Russes qui ont contrôlé le déroulement du match, le point décisif a été marqué avec une forte attaque après le bloc Mikhailov.

READ  Claude Puel (Saint-Etienne): "On a pris une leçon de réalisme" contre Rennes - Foot - L1 - Saint-Etienne

Après un départ égal, grâce aux attaques efficaces de N’Gapeth, les Français ont pris l’avantage et le coach Sammelvuo a demandé du temps (6 : 8). Les actions efficaces ne manquaient pas. Après des matchs réussis du duo Kliuka/Wołkow, un match nul est apparu au tableau d’affichage (9: 9). Cependant, les Français ont été plus efficaces dans l’attaque, Clevenot a marqué encore et encore (10:13). L’entraîneur Sammelvuo a commencé à tourner. Les Russes n’ont pas réussi à battre leurs rivaux. Patry attaquait lourdement, et lorsque Yakovlev a été bloqué, l’entraîneur de l’équipe nationale russe a demandé du temps (12:16). Dans l’action suivante, le double bloc a arrêté Mikhailov. Les Russes n’ont pas pu trouver un moyen de faire face aux rivaux pressés. Un double bloc sur l’aile gauche a complété cette étape.

Dans le quatrième set, les Français ont suivi le coup. Il a bien joué en deuxième ligne Jenia Grebennikov. Après la forte attaque de Clevenot, il était déjà 5: 1, l’entraîneur Sammelvuo a demandé du temps. Il a donné aux Russes l’impulsion de se battre Jarosław Podlesny (5 : 8). Les Français ont maintenu une plus grande efficacité sur le net (7:12). Les volleyeurs russes n’ont pas lâché prise. Des attaques efficaces des ailiers et de Yakovlev leur ont permis d’attraper un contact ponctuel (13:14). Après l’intervention de l’entraîneur Tillie, le Français revient sur le devant de la scène. Les joueurs des deux côtés du filet ont fait des erreurs. L’attaque réussie de Patras a permis aux Français d’augmenter leur avantage (15:20). On ne pouvait refuser aux Russes la volonté de se battre, mais ce sont les rivaux qui ont dicté les conditions. Après le blocage à Michajłów, les joueurs de volley-ball français ont eu plus de ballons de match – 24:19. Patry a scellé la victoire avec une attaque en diagonale.

READ  France. Il y a une idée comment ouvrir des gymnases. Le ministre des Sports annonce la production de masques spéciaux

Russie – France 1 : 3
(21h25, 25h20, 17h25, 20h25)

Compositions des équipes :
Russie: Wolwicz (6), Wołkow (10), Jakowlew (10), Michajłow (15), Kliuka (11), Kobzar, Golubiew (libero) et Pankow, Podleśny (6), Bogdan (2), Poletajew et Kurkajew (2)
La France: Chinenyeze (8), Patry (20), Toniutti, N’Gapeth (18), Le Goff (6), Clevenot (17), Grebennikov (libero) et Boyer (2), Louati (1) et Brizard

Vérifiez également :
Résultats et tableau gr. B du tournoi olympique de volley-ball

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com