La France est loin de mettre fin à la quarantaine

“Nous sommes encore loin de vaincre le coronavirus et nous devons vivre avec les restrictions nécessaires pour le contrôler pendant un certain temps”, a averti Attal à l’issue de la réunion du Conseil des ministres et du Conseil de défense mercredi.

Il a toutefois informé qu’à partir du 1er décembre, il est possible que le verrouillage soit partiellement desserré pour certains entrepreneurs qui pourront progressivement ouvrir des magasins avec des biens non considérés comme essentiels à la vie.

«Les hôpitaux d’aujourd’hui sont encore extrêmement surchargés et accueillent plus de patients qu’au plus fort de la première vague de l’épidémie», a souligné Attal. «Nous avons encore besoin de la solidarité et de l’engagement de tous (…). Réduire nos efforts maintenant serait trop risqué, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a également annoncé que le Premier ministre Jean Castex avait invité vendredi les chefs des partis et des groupes politiques à une réunion pour “résumer la situation, discuter des prochaines étapes et des scénarios possibles qui pourraient être mis en œuvre dans les prochaines phases”.

Après les entretiens des politiciens, des consultations avec les partenaires sociaux auront également lieu. Le président Emmanuel Macron prononcera une autre allocution aux Français la semaine prochaine. Les médias s’attendent à un plan de sortie progressive et régionale de la quarantaine en vigueur à partir du 30 octobre.

Lisez aussi:
L’hôpital national est vide? Le directeur répond aux allégations
Lisez aussi:
L’Ukraine achètera 6 millions de tests express pour la présence de coronovirus

READ  Maxime Saada: "Canal + poursuit Mediapro en justice" - Foot - Media

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com