la marque des 100 morts franchie

“La semaine dernière, il y avait une stagnation du niveau de contamination, mais depuis ce week-end on assiste à une nouvelle tendance à la hausse, comme la Haute Vienne et le Lot-et-Garonne. Et on reste à un niveau élevé”, décrypte Didier Couteaud, départemental directeur de l’Agence régionale de la santé. Le taux d’incidence landais est d’environ 150 alors que la moyenne régionale se situe entre 80 et 90.

>>> Épidémie de coronavirus en Nouvelle-Aquitaine: point sur la situation

Une autre préoccupation est le niveau de contamination, qui est très élevé chez les personnes de plus de 75 ans. Actuellement, 11 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont concernés dans les Landes. Parmi eux, cinq concentrent un nombre élevé de contaminations.

107 décès depuis septembre

La barre symbolique des 100 morts a été franchie cette semaine dans le département, pour la deuxième vague qui a débuté en septembre. Fin novembre, le nombre de décès a augmenté à 91 dans le département. Actuellement, 8 personnes sont en réanimation dans les hôpitaux du département et une soixantaine de patients sont hospitalisés en raison du coronavirus.

Trafic très dense dans l’agglomération montoise

«Ce qui m’inquiète, c’est que les deux tiers des communes des Landes sont concernées par de nouveaux cas. Presque toutes les communes sont concernées. Le nombre de contaminations est particulièrement élevé dans l’agglomération de Mont-de-Marsan, le taux est presque le double celle du reste du département », explique Didier Couteaud.

Lutter contre la propagation du virus, respecter les gestes barrières, se faire tester et créer une bulle sociale une semaine avant de voir ses proches restent les éléments déterminants.

READ  21. Printemps autrichien à Opole. Pour commencer - une exposition

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com