janvier 21, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

la nouvelle souche non encore détectée en France, mais “il est possible” qu’elle soit déjà en circulation

Le ministre de la Santé a déclaré au micro d’Europe 1 que la nouvelle souche du virus n’avait pas encore été identifiée en France. Mais “cela ne veut pas dire que[elle] ne circule pas », prévient-il.

Depuis ce week-end, toute l’attention est tournée vers la nouvelle souche du coronavirus, d’abord identifiée au Royaume-Uni et suspectée d’être plus contagieuse. Interrogé au micro deEurope 1 ce lundi, Olivier Véran a estimé qu’il était “possible” que cette variante du Covid-19 “circule en France”.

Jusqu’à 70% plus contagieux?

A l’heure actuelle, les autorités sanitaires françaises n’ont aucune preuve de la présence de cette souche sur le territoire. Ces dernières pourraient être jusqu’à 70% plus contagieuses que les autres souches observées jusqu’à présent, selon les autorités sanitaires britanniques.

“Nous lançons des études génotypiques. Les scientifiques prélèvent des virus identifiés par PCR chez un certain nombre de patients et effectuent un séquençage génétique, ils sont donc tout à fait capables de l’identifier”, a expliqué le ministre de la Santé.

500 souches identifiées, mais pas la variante

“Ces derniers jours, 500 souches virales ont été identifiées, analysées pour la génétique et cette variante n’a pas été retrouvée. Cela ne veut pas dire qu’elle ne circule pas. (…) Il est possible que le virus circule en France”, insiste Olivier Véran.

Pour des raisons de sécurité, la France a suspendu le trafic en provenance du Royaume-Uni dimanche soir pendant 48 heures. La décision, prise à l’issue d’un Conseil national de défense et de sécurité (CDSN), concerne «tous les mouvements de personnes, y compris ceux liés au transport de marchandises, par route, air, mer ou rail».

“En Angleterre, le virus circule beaucoup”, a justifié Olivier Véran. “La majorité des cas identifiés par séquençage dans le sud et l’est de l’Angleterre correspondent à cette variante. Donc là-bas nous sommes à peu près sûrs de la trouver. Nous pourrions aussi bien l’éviter, jusqu’à ce que nous ayons toutes les informations sur cette variante, de faire circuler favoriser la circulation de cette souche. “

Dimanche, un premier cas de contamination par cette nouvelle souche a été détecté en Italie. Le patient était récemment revenu du Royaume-Uni par avion et lui et ses proches sont isolés.

Esther Paolini Journaliste BFMTV

READ  Un couple américain gracié, 11 ans après sa condamnation pour un célèbre canular