septembre 23, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

La société Bisontine Maty fermera huit points de vente • macommune.info

Aucun magasin n’est affecté dans la région •

Spécialisée dans la distribution de bijoux et de montres, la société MATY a prospéré depuis sa création en 1951 par Gérard Mantion jusqu’au début des années 2000. Ce 27 août 2020, Patrick Cordier, Président du Directoire de Gemafi.

MATY est détenu à 100% par la SA GEMAFI, elle-même détenue par la famille du fondateur Gérard Mantion. SA GEMAFI est le président de la SAS MATY.

La raison du déclin de l’entreprise? “La hausse des métaux précieux et aussi par la baisse générale des intentions d’achat de bijoux chez les consommateurs “, explique Patrick Cordier. D’autres facteurs entrent également en jeu, selon lui: le poids des investissements réalisés pour développer l’activité, la baisse des ventes catalogue et les difficultés à trouver un business model rentable.

Quels points de vente sont concernés par la fermeture?

“La liste des fermetures ne sera définitive qu’après négociations avec les partenaires sociaux, mais je peux déjà vous dire qu’aucun des magasins de Bourgogne-Franche-Comté n’est concerné”, explique le Président du Directoire Gemafi.

Malgré le soutien d’un prêt garanti par l’Etat, qui ne lui permet cependant que de faire face aux effets à court terme de cette dernière crise et qui doit être remboursé dans les plus brefs délais, MATY doit engager un plan de réorganisation. ce qui lui permettra de revenir à une situation rentable à partir de 2021 et d’assurer ainsi sa pérennité. Ce plan concerne principalement la fermeture de 20% des points de vente de la marque MATY (8 sur 37), dont l’activité est structurellement déficitaire, ainsi que l’ajustement de la structure du siège.

READ  MediaTek demande aux États-Unis de lui permettre de vendre ses puces 5G

Cela se traduit concrètement par un plan de réduction des effectifs de 54 postes, soit 12% de l’effectif total (38 postes pour les magasins concernés par les fermetures et 16 postes au siège du bisontin) qui passe par la mise en œuvre d’un Plan de protection de l’emploi annoncée aux partenaires sociaux le 27 août 2020.

“Les actionnaires et la Direction de MATY s’engagent à négocier au mieux avec les Organisations Représentatives du Personnel les conditions de ces suppressions de postes et notamment les mesures d’accompagnement des personnes concernées”, est-il précisé.