La start-up Mirakl lève des fonds records et se développera à Bordeaux

Si la pandémie de covid-19 est fatale pour de nombreuses entreprises en France et dans le monde, il existe des créneaux qui font mieux que de résister. Commerce en ligne par exemple. Dans le sillage des géants Amazon et Alibaba, c’est une entreprise méconnue du grand public, qui permet à d’autres plateformes de e-commerce de bien faire. Mirakl, c’est son nom, est une startup française qui fournit des outils clé en main pour vendre des produits sur le web.

Créée en 2012, Mirakl a suivi une ascension incroyable, au point qu’elle vient de réaliser la plus grosse levée de fonds de l’histoire des startups françaises: 300 millions de dollars (soit 255 millions d’euros). Désormais, l’entreprise est évaluée à 1,5 milliard de dollars (1,28 milliard d’euros). Elle entre ainsi dans le club fermé des «licornes» européennes, ces entreprises technologiques en forte croissance valant plus d’un milliard de dollars.

Le président de la République Emmanuel Macron a souligné la performance dans un tweet, publié ce mardi en début de soirée.

Devenu leader mondial des solutions marketplaces en huit ans, Mirakl va donc pouvoir se renforcer et recruter. Parmi ses nombreux clients, il compte déjà Carrefour, Auchan, E.Leclerc, Intermarché, Fnac-Darty, Conforama, Boulanger, Chronopost et même le groupe hôtelier Accor.

READ  Test du smartphone Mate 40 Pro: le chant du cygne de Huawei?

Selon le chef de l’Etat, 400 emplois seront créés, notamment des postes d’ingénieur à Paris et Bordeaux. Mirakl est déjà présent à la Cité numérique de Bègles.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com