La toute première licence cycliste professionnelle pour les coureurs WT en France

fot. Futuroscope FDJ-Nouvelle-Aquitaine

Il s’agit d’une étape modeste mais très importante dans le développement du cyclisme féminin. La Fédération Française de Cyclisme a décidé d’accorder des licences de cyclisme professionnel aux coureurs de ce pays participant aux équipes du World Tour.

La championne de France Audrey Cordon-Ragot affirme qu’il s’agit d’un mouvement important pour le développement du cyclisme féminin dans son pays.

– Je suis heureux qu’en tant que jeune association, nous ayons réussi à faire un pas en avant important. Cela peut sembler peu important, mais c’est en fait quelque chose de très important

A déclaré Audrey Cordon-Ragot, l’une des fondatrices et vice-présidente de l’association pour le cyclisme féminin français, fondée en 2019.

Des licences professionnelles seront désormais disponibles pour: Clara Copponi, Eugenie Duval, Maële Grossetête, Victorie Guilman, Marie Le Net, Evita Muzic et Jade Wiel (toutes FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope). De plus, il s’agit de Cordon-Ragot, ainsi que de Juliette Labous (Team DSM) et Roxanne Fournier (SD Worx).

Les avantages et privilèges d’une telle licence comprennent la souscription à une assurance sociale et maladie et – comme le souligne l’AFCC – la conscience qu’une profession est appréciée et reconnue.

– L’histoire se déroule sous nos yeux. Ces licences permettront aux coureurs de se concentrer davantage sur le cyclisme, ce qui leur permettra de remporter plus de médailles pour notre pays. Il est grand temps que la France apprécie ses joueurs et aide le peloton à aller le plus loin possible

– a ajouté Marion Clignet, vice-présidente de l’AFCC.

READ  interface, nouvelles fonctionnalités et fonctionnement, tout ce dont vous devez vous souvenir

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com