l’affrontement entre Deacon et Henry

Nous sommes mercredi matin. Le froid commence à s’installer à Clairefontaine fin novembre. Dernier entraînement pour les joueurs de l’équipe de France avant de partir pour Guingamp. Depuis deux jours, les Bleues se sont réunies à l’Institut national de football pour préparer le match décisif pour la qualification à l’Euro 2022 contre l’Autriche, le plus important depuis le quart de finale perdu lors de la Coupe du monde face aux champions du monde américain.

A chaque entraînement, le milieu de terrain Amandine Henry est placé dans le groupe des remplaçants par Corinne Deacon. Une manière pour l’entraîneur de faire pression sur son capitaine et de réaffirmer son autorité. L’impasse continue et la tension ne s’est pas calmée. Loin de là.

“Est-ce que tu me menaces?”

A deux jours de l’affrontement à Guingamp contre l’Autriche, les joueurs sont en pleine séance de musculation à Clairefontaine. C’est alors que, selon nos informations, Corinne Deacon entrez dans la pièce. Le regard et la démarche décidés, la coach se rend chez sa capitaine Amandine Henry. Elle se lance alors auprès du milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais: “Ne vous inquiétez pas, vous aurez votre discussion!” Henry répond: “J’espère que oui, ce serait bien si nous pouvions discuter!” Deacon rétorque alors: “Dans la vie, tout doit être payé!” Le joueur répond en parlant plus fort: “Me menacez-vous?!”

Sans un mot, l’entraîneur tourne alors les talons. Le malentendu et le malaise règnent dans la salle de musculation. Un échange brutal et bref qui met en évidence la fracture, le point de non-retour hurlant entre l’entraîneur et son capitaine. Un moment qui entre dans une semaine très électrique, où les deux femmes n’ont guère échangé.

READ  Zverev et Nadal répondent à Djokovic: "Les Grands Chelems doivent rester en sets pour toujours"

En témoigne la sortie du capitaine français vendredi soir à l’heure de jeu. Moment où les deux femmes ne se sont pas adressées le moindre regard lorsqu’elles se sont giflées dans la main. Remplacement qui témoigne également d’une sorte de désaveu de la part du technicien envers la Lyonnaise, qui n’a pas réalisé une mauvaise performance face aux Autrichiens.

Aucune réunion à ce jour

Malgré la qualification obtenue grâce à une victoire convaincante contre l’Autriche (3-0), selon nos informations, la rencontre demandée par Amandine Henry n’a toujours pas eu lieu, bien que Noël Le Graët ait déjeuné avec le groupe ce samedi midi. Corinne Deacon, voulant reprendre le contrôle, a précisé dans ses déclarations qu’elle déclencherait cette rencontre lorsqu’elle en aurait la volonté.

Peut-être mardi et lors du dernier match de qualification contre le Kazakhstan. Le capitaine vivrait très mal ce rassemblement. Son stress lors de la conférence de presse d’avant-match de jeudi dernier l’a démontré.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com