septembre 26, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

L’aller-retour sera bientôt inférieur à 500 €!

Marc Rochet dirige avec succès la branche dédiée à l’aéronautique du Groupe Vendée Dubreuil et il n’est pas homme à mâcher ses mots. “Je pense que j’ai l’habitude de prendre mes mots «J’espère qu’il tiendra parole sur la prochaine baisse du prix des billets d’avion …

Le président d’Air Caraïbes et French bee est catégorique: “nous devrons remplir les avions et attirer des clients. La stimulation vient du prix “. Aujourd’hui, la compagnie propose un aller simple entre Paris et La Réunion, dans la période la moins chère, à partir de 285 €.

“Les prix des billets continueront de baisser!”

Selon Marc Rochet, les prix continueront de baisser et l’explication est simple: le prix du kérosène, qui représente environ 25% du prix d’un billet d’avion, a baissé de 40%. Cette diminution se répercutera nécessairement sur le prix du billet.

Autre élément d’explication: après cette zone de turbulence, lorsque les vols reprendront leur vitesse de croisière, “les avions devront être remplis et donc attirer les clients“. Par implication, les entreprises devront réduire leurs marges pour encourager les voyageurs potentiels à prendre l’avion.

Enfin, l’entreprise apicole française a conclu des accords collectifs de performance avec son personnel. En échange d’une garantie de ne pas effectuer de licenciements pendant cette période difficile, les pilotes, le personnel de cabine et le personnel au sol ont accepté une réduction de 10% de leurs salaires. Encore plus de marges de manœuvre pour baisser le prix des billets …

Très clairement, French bee, qui est déjà la moins chère du marché, entend jouer la carte de la baisse des prix … Jusqu’à quel point? “Le prix des billets peut encore baisser de 10 à 15%», affirme Marc Rochet. Ce qui mettrait le billet aller simple à 245 € dans la période la moins chère, et donc le billet aller-retour à moins de 500 €!

READ  Le gouvernement prédit une récession de 10% en France pour 2020