décembre 3, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Le bénéfice d’exploitation de Berkshire Hathaway a fortement baissé au troisième trimestre

BAISSE SIGNIFICATIVE DU RÉSULTAT D'EXPLOITATION DE BERKSHIRE HATHAWAY AU 3ÈME TRIMESTRE

BAISSE SIGNIFICATIVE DU RÉSULTAT D’EXPLOITATION DE BERKSHIRE HATHAWAY AU 3ÈME TRIMESTRE

NEW YORK (Reuters) – Berkshire Hathaway a annoncé samedi un bénéfice d’exploitation du troisième trimestre en baisse d’un tiers par rapport à l’année dernière en raison de l’impact de la pandémie de coronavirus sur certaines de ses activités.

Le conglomérat fondé par l’homme d’affaires Warren Buffett a dégagé un résultat opérationnel de 5,48 milliards de dollars (4,61 milliards d’euros) contre 8,07 milliards un an plus tôt, soit une baisse de 32%.

Certaines de ses activités ont rebondi après avoir été affectées par les restrictions d’épidémie, d’autres continuent de souffrir, comme la division aérospatiale et pièces automobiles Precision Castparts, dont le bénéfice trimestriel avant impôts a chuté de 80% et qui devrait avoir supprimé quelque 13400 postes par le la fin de l’année.

Berkshire Hathaway, en revanche, a quasiment doublé son bénéfice net attribuable sur la période, à 30,14 milliards de dollars contre 16,52 milliards un an plus tôt, grâce à la hausse en bourse de certains de ses actifs comme Apple, dont il détenait 111, 7 milliards de dollars d’actions au 30 septembre.

Le résultat final est très fluctuant car une règle comptable oblige Berkshire à déclarer ses gains et ses pertes sur ses placements en actions même s’il n’achète ni ne vend de titres. Le groupe a enregistré une perte nette record de 44,6 milliards de dollars au premier trimestre.

La société basée à Omaha, dans le Nebraska, a également annoncé un rachat record de ses propres actions au cours du dernier trimestre d’environ 9 milliards de dollars au cours du dernier trimestre, portant le total de ses rachats d’actions à 16 milliards de dollars. cette année.

READ  Canal +, Téléfoot, une panne mondiale impacte les abonnés

(Jonathan Stempel; version française Jean-Stéphane Brosse)