Le budget 2021 en 4 chiffres clés, avant sa présentation lundi

Rebond économique, réduction du déficit et de la dette, au moins une stabilisation du nombre de fonctionnaires, plan de relance: voici les chiffres clés du projet de budget du gouvernement 2021.


Le ministère de l’économie. (illustration) (AFP / LOIC VENANCE)

Le gouvernement présentera lundi son projet de budget pour 2021, qui fera la part belle au plan de relance de 100 milliards d’euros sur deux ans, dans un contexte de crise économique record qui a relégué la réduction du déficit au second plan.

o 8%, le rebond

C’est le rebond de la croissance prévu par le gouvernement pour 2021, après une chute historique de 10% du produit intérieur brut (PIB) attendu cette année. Le gouvernement compte notamment sur le plan de relance de 100 milliards d’euros pour gagner 1,5 point de PIB l’année prochaine. D’un autre côté, il prévient que des incertitudes planent sur cette prévision , en raison de l’évolution de la situation sanitaire, du résultat des négociations sur la relation post-Brexit entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, ou des résultats des élections américaines.

o 6,7%, la détente

Après un déficit record de 10,2% du PIB cette année en raison des efforts déployés pour lutter contre la crise sanitaire et économique, le gouvernement prévoit pour 2021 une forte baisse du déficit public en proportion du PIB, en partie mécanique avec la reprise économique attendue prochainement an. Cependant, ce déficit restera élevé à 6,7%, les dépenses étant prévues dans le plan de relance et dans le secteur de la santé. Même chose pour dette publique, attendue à 116,2% du PIB en 2021 , après sa prévision de vol à 117,5% cette année.

Ce relâchement du contrôle des comptes publics est permis par la suspension par Bruxelles des règles de gravité budgétaire au niveau européen.

o 100 milliards, le remède

C’est le montant du plan de relance, prévu sur deux ans et qui sera intégré dans une mission spécifique de ce projet de loi de finances pour 2021. Sur ces 100 milliards d’euros, environ 10 milliards à dépenser d’ici la fin de 2020 , et un tiers, soit environ 30 milliards, devrait effectivement l’être en 2021, selon Bercy.


Principaux points du plan de relance économique de 100 milliards d’euros du gouvernement français (/)

Au total, il comporte trois volets: 30 milliards dédiés à la transition écologique, 35 milliards dédiés à la réindustrialisation du pays et à l’amélioration de la compétitivité des entreprises, et enfin 35 milliards pour la cohésion sociale et territoriale, en particulier la sauvegarde de l’emploi.

o 10 milliards, la bouffée d’air frais

C’est la diminution attendue du montant des taxes de production payées par les entreprises , et dénoncée depuis longtemps par les employeurs comme un frein à la compétitivité, notamment dans l’industrie. Cette mesure fiscale était entre les mains du gouvernement bien avant la crise, et elle impliquera la réduction de moitié de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), soit -7 milliards d’euros, et la réduction de moitié des impôts. terrains (CFE) pesant sur les sites industriels (-3,3 milliards).

Selon le gouvernement, cette réduction des taxes à la production bénéficiera à 42% aux moyennes entreprises (ETI), 32% aux PME et 26% aux grandes entreprises.

READ  Elle a disparu il y a 40 ans. Maintenant, elle est retrouvée. Le Louvre a retrouvé sa belle armure

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com