Le franc chutera à 3,90 PLN. La Suisse ne veut pas d’un CHF fort

Marchés Naga


Le taux de change du franc, du dollar, de l'euro et de la livre par rapport au zlotyAu cours du dernier mois, le zloty polonais gagnait face au franc suisse. Citations CHF / PLN en janvier, ils étaient au niveau de 4,23, tandis qu’à la mi-février, les investisseurs ne paient que 4,16 PLN pour un franc. Nous observons actuellement une assez bonne performance de la monnaie domestique, qui est affectée par une baisse du risque sur les marchés financiers en lien avec les anticipations croissantes de reprise et la prise de pouvoir par les démocrates aux États-Unis, notent les analystes de BNP Paribas dans leur dernier rapport. Les experts prévoient une baisse du taux de change CHF / PLN à 3,90 à la fin de 2021.

  • Le franc fort (CHF) nuit à l’économie suisse
  • Espace pour le renforcement de la monnaie nationale, baisse attendue du taux de change CHF / PLN
  • L’activité de la NBP reste un facteur de risque pour le zloty

Le taux de change du zloty (PLN) profitera de l’affaiblissement du franc suisse

Les analyses des stratèges montrent qu’en raison de la rhétorique de la Banque centrale suisse, qui considère que la monnaie suisse est surévaluée, ce qui nuit à l’économie suisse, le franc a désormais le potentiel de se déprécier.

Ces articles vous intéresseront également



Nous avons une approche positive du zloty polonais au cours des prochains trimestres, car nous prévoyons un renforcement de la monnaie nationale, ce qui se traduit par la baisse attendue du taux de change CHF / PLN – écrit dans le rapport.

Les économistes de BNP Paribas prévoient le taux de change CHF / PLN à la fin du premier trimestre à 4,10 et 3,90 à la fin de cette année. L’activité de la Banque nationale de Pologne reste un facteur de risque, puisqu’elle a clairement tenté ces dernières semaines d’affaiblir le zloty verbalement et par des interventions directes.

READ  Didier Quillot se justifie après le fiasco Mediapro

Arguments en faveur d’une baisse du taux CHFPLN

  • Contrôle de l’épidémie de coronavirus et retour de l’économie mondiale sur la trajectoire ascendante de la dynamique du PIB et, par conséquent, augmentation de «l’appétit pour le risque»
  • Pression déflationniste en Suisse et possible intervention monétaire de la Banque centrale suisse
  • La réévaluation du franc par rapport aux autres devises

Arguments en faveur d’une augmentation du taux CHFPLN

  • Volatilité continue des marchés combinée à des inquiétudes quant au niveau futur de croissance économique et à la vente d’actifs risqués
  • L’escalade potentielle des tensions politiques et commerciales augmentant la demande des actifs dits sûrs qui incluent le franc suisse
  • Interventions de la Banque nationale de Pologne pour affaiblir le zloty polonais

Vérifiez également:

Conotoxie

Rejoignez la discussion en vous connectant avec Facebook

Regardez aussi:

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com