Le groupe Kering confirme qu’il fait l’objet d’une enquête du parquet national financier

LE GROUPE KERING CONFIRME QU'IL FAIT L'OBJET D'UNE ENQUÊTE DE L'OFFICE NATIONAL DES FINANCES

LE GROUPE KERING CONFIRME QU’IL FAIT L’OBJET D’UNE ENQUÊTE DE L’OFFICE NATIONAL DES FINANCES

PARIS (Reuters) – Le groupe de luxe français Kering a rapporté jeudi que le parquet national financier (PNF) avait confirmé avoir ouvert une enquête préliminaire sur ses pratiques fiscales et conteste “avec la plus grande fermeté les allégations” dans un article sur le site Mediapart, relayé par d’autres média.

“Cette enquête semble liée aux conséquences possibles, pour les sociétés françaises de Kering, d’une procédure ouverte en novembre 2017 contre LGI, la filiale suisse du groupe, qui a été conclue par un accord entre Gucci et l’administration. Impôt italien en mai 2019 », indique le groupe de luxe.

“Cette information n’avait pas été portée à la connaissance de Kering jusqu’à présent”, précise le groupe de luxe dans un communiqué, ajoutant qu’il “apportera sa pleine coopération à l’enquête” et “continuera à communiquer de manière aussi complète et assidue sur ses litiges fiscaux “.

Selon Mediapart, l’enquête préliminaire du PNF contre le propriétaire des marques Gucci et Yves Saint Laurent a été ouverte en février 2019 et porte sur des faits allégués de «blanchiment de fraude fiscale aggravée».

(Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André)

READ  Engie et Veolia se donnent jusqu'à lundi pour décider de Suez

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com