Le référendum en Suisse interdit le voile

Les électeurs suisses ont légèrement plus qu’accepté la proposition d’interdire la couverture du visage dans tout le pays pour des raisons religieuses. Bien que cette décision affectera une petite minorité de femmes musulmanes, les commentateurs se sont déclarés préoccupés par l’impact de la nouvelle loi sur la liberté religieuse et la tolérance à l’égard des minorités religieuses.

Un peu plus de 51%. Les électeurs ont soutenu cette mesure coercitive le 7 mars. L’interdiction de se couvrir le visage dans les lieux publics ne mentionne pas directement l’islam, mais a été présentée comme une interdiction du port de la burqa. Cela s’appliquerait également aux manifestants qui portent des masques de ski et des bandanas. L’interdiction ne s’applique pas aux lieux qui sont des institutions religieuses, aux masques utilisés pour des raisons de santé et aux masques utilisés lors des célébrations traditionnelles du carnaval.

Les autorités doivent mettre en œuvre le référendum ainsi que la législation dans un délai de deux ans.

Environ 5 pour cent. sur 8,6 millions d’habitants de la Suisse, ils sont musulmans. La plupart d’entre eux ont leurs racines en Turquie, en Bosnie et au Kosovo. Presque aucune femme musulmane en Suisse ne porte de burqa, une couverture corporelle complète qui couvre également les yeux avec un filet.

Lisez aussi:
L’innocence de Jésus

READ  La Suisse contre les loups. Référendum sur l'assouplissement des restrictions pour les chasseurs

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com