Les chemins de fer suisses et autrichiens fonctionneront davantage la nuit

Grâce aux subventions, les chemins de fer autrichiens développent un réseau européen de liaisons ferroviaires de nuit.

Chemins de fer suisses CFF (Schweizerische Bundesbahnen) et leur homologue autrichien ÖBB (Chemins de fer fédéraux autrichiens) ont jusqu’à présent exploité ensemble six liaisons ferroviaires de nuit. Cette offre doit maintenant être prolongée de quatre autres. Les données statistiques des dernières années montrent un intérêt croissant pour le transport ferroviaire de nuit. Le nombre de billets vendus pour ces connexions a augmenté de 25%.

Dans le cadre de l’accord signé «Nightjet-Netz Schweiz 2024», de nouveaux trains de nuit de la Suisse à Amsterdam, Rome et Barcelone sont prévus. Le projet est possible grâce au soutien financier du Fonds suisse pour le climat.

La première étape de coopération s’achèvera en décembre 2021 avec le lancement de la liaison Zurich – Bâle – Francfort – Cologne – Amsterdam. En 2023, d’autres itinéraires de train de nuit seront construits vers des villes allemandes telles que Berlin et Hambourg, puis vers Leipzig et Dresde. Le couronnement de la coopération des deux transporteurs nationaux sera les liaisons de Zurich avec Rome et Barcelone.

LIRE AUSSI: Les trains de nuit sont de retour en faveur

L’ÖBB, qui, en coopération avec le PKP polonais, dessert également Cracovie et Varsovie, n’a pas informé du développement futur des connexions vers la région d’Europe centrale et orientale.

Les commentateurs soulignent que le moteur de cette coopération est très probablement l’ÖBB autrichien, qui ces dernières années a pratiquement acquis le monopole des trains de nuit en Europe et élargit effectivement cette offre. En collaboration avec les CFF suisses, ÖBB acquiert un autre hub ferroviaire, Zurich. Le lancement des liaisons vers Rome et Barcelone signifie que les chemins de fer sont à l’offensive et veulent réorienter le transport aérien vers le rail.

READ  Takieddine dit avoir été "manipulé" par les juges pour incriminer Sarkozy

Cette stratégie est également confirmée par les rapports du portail Vienna.at, qui informe que l’ÖBB est déjà en pourparlers avec des partenaires français pour permettre la création d’un itinéraire pour les trains de nuit via Strasbourg vers Paris. Le portail évoque également le renforcement du matériel roulant d’ÖBB, qui a commandé 13 nouveaux trains à Siemens pour 200 millions d’euros.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com