octobre 27, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Les États-Unis annoncent un "accord de paix historique" entre Israël et les Émirats arabes unis

Les États-Unis annoncent un “accord de paix historique” entre Israël et les Émirats arabes unis

Annoncée par Donald Trump, cette normalisation des relations entre les Émirats et Israël faisait partie de son projet de paix pour le Moyen-Orient.

Israël et les Émirats arabes unis ont signé un “accord de paix historique” sous l’égide des États-Unis, a tweeté le président américain Donald Trump ce jeudi 13 août. “Journée historique”, a confirmé le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, après l’annonce surprise de cette normalisation des relations entre les deux pays.

De son côté, le prince héritier d’Abou Dhabi, capitale des Emirats, a déclaré que l’accord comprenait l’arrêt de “toute nouvelle annexion des territoires palestiniens”. Benetamin nétanyahu, qui doit s’exprimer à 19 heures (heure de Paris), ne s’est pas encore prononcé sur ce point.

Dans le passé, cette normalisation était intimement liée au processus de paix avec les Palestiniens. Mais pour les autorités israéliennes, c’est plutôt la normalisation avec les pays arabes qui poussera les Palestiniens à un accord de paix avec Israël. “La gauche israélienne et mondiale a toujours dit que nous ne pouvons pas conclure un accord de paix avec les pays arabes sans paix avec les Palestiniens (…). Pour la première fois de l’histoire, Benyamin Netanyahu a brisé ce paradigme”, a réagi le parti de Benyamin Netanyahu, le Likoud.

Le mouvement palestinien Hamas a estimé que l’annonce de cette normalisation “ne sert pas la cause palestinienne”. Selon les Émirats arabes unis, en revanche, l’accord est “un pas courageux” vers “la solution à deux États”.

READ  Les compagnies aériennes, en difficulté économique, se préparent à un hiver rigoureux