Les Nuggets se font peur mais rebondissent avec le chemin

Comme depuis le début de la série, les Nuggets peinent à revenir à leur jeu en accumulant des pertes de balles. En transition, les Lakers en profitent pour accélérer le rythme grâce à LeBron James, qui prend confiance en attaquant le cercle. Le manque de succès des Californiens, couplé à une mauvaise sélection de tirs de leur part, laisse alors la franchise du Colorado revenir à la hauteur (12-12).

Agressif dès le départ, Nikola Jokic apprécie la raquette contre les rotations «petite balle» offertes par Frank Vogel. En attaque, l’activité du Serbe fait souffrir ses adversaires, incapables de le contenir à cause de sa technique et de sa lecture du “mismatch”. Dans le même temps, la défense de Denver est là et Los Angeles se retrouve en difficulté (22-20).

Discret jusqu’à présent, Anthony Davis est mis en valeur grâce à la présence de Rajon Rondo. Servi plus, il disparaît, car il provoque souvent des erreurs à l’intérieur pour compenser sa propre maladresse. Alors que le duel Davis – Jokic recommence, ce sont les hommes de Michael Malone qui sont en tête après douze minutes (29-27).

Les pépites brillantes collectivement

Au deuxième quart, c’était au tour de Michael Porter Jr. de se démarquer avec un bon passage sur le banc. Quant aux remplaçants des Lakers, habitués à briller lors de ces playoffs, ils sont désormais dans les rues. Grâce à un 15-2, l’écart se creuse sans relâche et, pour la première fois dans cette finale de conférence, les Nuggets sont confortablement installés en tête (44-29).

READ  L'ancien entraîneur de l'OM José Anigo placé en garde à vue

Si la défense des “Purple and Gold” se met progressivement en place, leur attaque ne s’échauffe toujours pas et leurs nombreuses balles perdues n’aident évidemment pas. En face, les joueurs des Rocheuses évoluent enfin avec ce fameux sentiment d’urgence, conduisant à un niveau d’intensité débordant. Anthony Davis peut flotter pour Los Angeles, il ne peut rien faire sans le soutien de ses coéquipiers (55-39).

Los Angeles peine à rattraper une partie de son retard avant la pause et réussit enfin grâce à une adresse à 3 points retrouvée. Remontée à +18, l’avance de Denver a légèrement reculé à la mi-temps (63-53). La bataille des bancs fait la différence pour le moment dans ce Game 3.

Denver beaucoup plus appliqué

Comme dans le match 1, Dwight Howard revient des vestiaires dans la peau d’un titulaire. Son impact se fait immédiatement ressentir physiquement puisque la séance est automatiquement hachée et elle coudes désormais, d’un côté comme de l’autre. Intelligent ce soir, Jerami Grant continue sur sa lancée et maintient son équipe en tête (71-61).

Peu en vue en marquant, LeBron James tente de prendre le jeu seul en marquant trois paniers d’affilée. Problème: le danger vient de partout dans les Nuggets. Sans complication, ils jouent avec beaucoup plus d’envie que leurs adversaires et leur domination sur le rebond en témoigne. Ils gardent leur avantage sans trop forcer (85-69).

Incapables d’enchaîner plusieurs “arrêts” défensifs, les Lakers déjouent complètement en attaque. Leurs passes ne sont pas sécurisées, ils reçoivent trop peu de coups ouverts et, lorsqu’ils le font, ils ne tombent pas dessus. Logiquement, à douze minutes de la fin, Denver est toujours aux commandes (93-75). Si un “retour” des hommes de Frank Vogel reste possible, il ne faudra pas tarder.

READ  Christian Gourcuff se confie au mercato

Les Lakers se réveillent mais sont à court de jus

Pour repousser la menace californienne, Jamal Murray peine dès le début du quatrième quart-temps. Mais avec Nikola Jokic sur le banc, les “Purple and Gold” en profitent pour infliger un 12-2 à la franchise du Colorado, qui doit garder sa concentration pour ne pas gaspiller son avance (99-89).

Les interceptions continuent de pleuvoir pour Los Angeles grâce à Rajon Rondo, résultant en des dunks faciles sur la contre-attaque. Du coup, il n’y a plus qu’une possession d’un écart entre les deux équipes! Offensivement, les Nuggets ont perdu de leur splendeur et un «money-time» sous haute tension se profile, tandis que LeBron James valide son 26e triple-double en playoffs (101-98).

Mais pour revenir au jeu, les Angelenos ont dépensé beaucoup trop d’énergie et cela se voit quand vous regardez certaines de leurs décisions dans les moments les plus chauds. A l’inverse, Jamal Murray a les jambes pour planter deux précieux 3 points et délivrer une merveille de dépassement à Paul Millsap. Trois actions qui enterreront définitivement les espoirs des Lakers. A leur arrivée, les hommes de Michael Malone ont gagné 114-106 et sont revenus à 2-1 dans la série.

Décisif, Jamal Murray (28 points, 8 rebonds, 12 passes) a porté son peuple vers un beau succès tandis que Jerami Grant (26 points) et Nikola Jokic (22 points, 10 rebonds, 5 passes) ont fait le boulot pendant trois quarts de temps. En face, LeBron James a terminé en triple-double (30 points, 10 rebonds, 11 passes) et Anthony Davis a ajouté 27 unités (avec seulement 2 rebonds…). Contrairement aux superstars de Rocky Mountain, les superstars californiennes manquaient de soutien ce soir. Le jeu 4 va donc valoir son pesant d’or.

READ  Karim Benzema, une histoire sans F1 / C1 / Gr. B / Real Madrid-Borussia Mönchengladbach (2-0) / SOFOOT.com

Nuggets / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF De Def Jusqu’à ce que Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Millsap 31 2/8 0/3 2/2 1 7 8 1 4 1 1 6 9
J. Grant 34 7/11 2/5 10/12 3 3 1 3 2 2 26 24
N. Jokic 37 9/14 1/3 3/4 3 7 dix 5 4 1 5 1 22 28
J. Murray 44 10/17 4/8 4/7 2 6 8 12 1 2 4 28 36
G. Harris 32 2/5 1/2 2/2 3 1 7 6
M. Plumlee 5 0/1 0/0 0/0 1 1 2 1 1 1 1
M. Porter Jr. 22 4/6 1/2 0/0 1 5 6 2 4 2 3 9 14
T. Craig 15 1/4 0/2 0/0 1 5 6 2 1 1 2 5
M. Morris 20 5/7 2/4 2/2 1 1 1 2 14 14
Total 40/73 11/29 23/29 9 35 44 26 21 8 18 2 114
Lakers / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF De Def Jusqu’à ce que Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 43 9/17 0/4 9/10 2 2 1 4 1 3 27 19
L. James 37 14/23 1/4 1/2 1 9 dix 11 1 2 6 2 30 39
J. McGee 8 2/2 0/0 0/1 1 1 2 1 4 5
D. Vert 20 1/4 1/3 1/2 1 3 4 1 4 4 5
K. Caldwell-Pope 27 5/8 2/5 0/0 1 2 3 1 1 1 12 14
M. Morris 11 1/2 1/1 0/0 1 2 3 3
K. Kuzma 26 4/7 1/2 2/3 1 1 1 1 1 11 8
D. Howard 14 2/3 0/0 0/1 1 1 4 1 1 1 4 4
R. Rondo 30 4/10 0/3 1/3 2 2 8 4 3 4 9 dix
A. Caruso 25 1/7 0/4 0/0 1 1 3 3 2 1 2 1
Total 43/83 6/26 14/22 4 21 25 27 26 11 16 3 106

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com