Les présidents français et russe se sont entretenus par téléphone sur l’amélioration des relations mutuelles

Le président Macron ne cache pas qu’il veut améliorer les relations entre l’UE et la Russie. Cependant, lors de la réunion du Conseil européen de juin, les chefs de gouvernements et d’États de l’UE ont rejeté la proposition franco-allemande d’organiser un sommet UE-Russie après que la Pologne et les États baltes se soient déclarés contre.

La conversation de vendredi, qui n’avait pas été planifiée auparavant, devait démontrer que la France est favorable à l’implication de la Russie dans la résolution des problèmes les plus importants du monde.

La conversation était-elle spontanée ?

Dans une déclaration publiée par le service de presse du Kremlin à la suite de la conversation de Poutine avec Macron, il a été souligné que le développement de relations constructives et prévisibles entre la Russie et l’UE et un retour à un dialogue normal et respectueux aideraient à résoudre les problèmes actuels et urgents, tels que la lutte contre le terrorisme international, le changement climatique et la résolution des conflits régionaux.

Il a été noté que Poutine a informé Macron de la mise en œuvre des accords tripartites sur le Haut-Karabakh du 9 novembre 2020 et du 11 janvier 2021. La situation dans la région reste stable en grande partie grâce à la présence de casques bleus russes, a déclaré Vladimir Poutine. Le président russe a souligné la nécessité d’une plus grande implication des partenaires européens de la Russie, dont la France, dans la résolution des problèmes humanitaires dans les régions touchées par les hostilités. Les présidents ont exprimé leur volonté mutuelle de coordonner les efforts de paix au Haut-Karabakh, y compris avec la participation de l’OSCE.

READ  30 Cahier Ecriture Chinois les mieux qualifiés

Une partie de la conversation a été consacrée aux questions de coopération bilatérale, principalement dans le domaine du commerce et de l’énergie ainsi que des liens culturels et humanitaires.

Ils ont discuté de l’Ukraine et de la Libye

Parmi les sujets des entretiens de Macron avec Poutine figurait également la situation en Ukraine, où « le format normand joue un rôle particulièrement important, dans lequel la France et la République fédérale d’Allemagne ont entrepris une médiation pour permettre à l’Ukraine et la Russie de mettre fin au conflit (dans l’est de l’Ukraine ) et trouver des solutions durables pour l’avenir”. Moscou, qui accuse Kiev de “saboter ses efforts de paix” et de ne pas suivre les règles adoptées dans les accords dits de Minsk, exige que Kiev respecte ces accords.

Les politiciens ont également parlé de la Libye. Le communiqué précise que “le président de la République (française) a appelé la Russie à respecter les accords internationaux, comme toutes les parties impliquées dans le règlement de la situation, qui stipulent clairement que toutes les forces armées étrangères doivent quitter la Libye dans les plus brefs délais”.

(MT)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com