les salariés contraints de garder leurs enfants bénéficieront d’un chômage partiel

Le gouvernement a annoncé mercredi l’introduction d’une mesure de chômage partiel pour les salariés contraints de garder leurs enfants et incapables de faire du télétravail. Des mesures sont également prévues pour les indépendants et les fonctionnaires.

Une mesure de chômage partiel sera mise en place pour les salariés français contraints de garder leurs enfants et incapables de faire du télétravail en raison de la crise des coronavirus, a annoncé mercredi le gouvernement dans un communiqué de presse.

Ils pourront ainsi “bénéficier d’un revenu de remplacement dès le premier jour de leur arrêt de travail, et au plus tard jusqu’à la fin de la période d’isolement”, précise le ministère des Solidarités et de la Santé. “Cette indemnité peut bénéficier à un parent par foyer, en cas d’incapacité de télétravail des deux parents et sur présentation d’un justificatif”.

“Tous les arrêts” du 1er septembre concernés

Les salariés du secteur privé seront ainsi placés en situation d’activité partielle, les indépendants et les contractuels de droit public bénéficieront d’indemnités journalières et les fonctionnaires seront placés en congé spécial (ASA), indique le communiqué. .

Ces appareils couvriront “tous les arrêts à partir du 1er septembre 2020”, est-il précisé.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV

READ  La France et les États-Unis se battent pour le génie de 17 ans. Il devait s'enfuir

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com