Les Suisses suspendent la mise en œuvre du réseau 5G. La raison de l’inquiétude pour la santé

“Financial Times” rapporte qu’il a trouvé des documents montrant que les Suisses ont décidé de suspendre la mise en œuvre de la technologie 5G. Par conséquent, les travaux liés au développement de l’infrastructure requise par le réseau de nouvelle génération ont été remis en question. Pour le moment, il y a env. 2 mille antennes modernes qui devaient à terme desservir le nouveau réseau dans de nombreuses régions de Suisse. Fin janvier, l’agence nationale de protection de l’environnement BAFU a publié une lettre dans laquelle elle met en évidence les dangers potentiels des émissions de radiations des opérateurs cellulaires. Dans le même temps, l’agence a admis qu’elle avait besoin de plus de temps pour mener des recherches et des tests, ce qui suspend actuellement la mise en œuvre du réseau 5G.

La Suisse veut se pencher sur les radiations

La loi suisse sur les effets des radiations des pylônes de télécommunications est conforme au droit européen. Cependant, les Suisses ont des précautions très strictes dans certains cas. La nouvelle technologie suppose que les gens seront exposés à des doses plus concentrées de rayonnements non ionisants, caractéristiques des émetteurs, bien qu’à des intervalles beaucoup plus courts que ce n’est le cas avec la technologie actuelle. Et c’est cette relation que le BAFU souhaite approfondir.

Swisscom, le principal fournisseur de services de télécommunications en Suisse, a annoncé que l’interruption du processus de mise en œuvre n’arrêtera pas les travaux de construction de l’infrastructure 5G, même si elle suppose qu’il pourrait y avoir une situation dans laquelle elle sera utilisée avec une efficacité incomplète. L’opérateur a exprimé l’opinion qu’il comprenait “des préoccupations fréquemment exprimées au sujet des nouvelles technologies”, tout en soulignant que “rien n’indique que le rayonnement d’antenne dans les valeurs limites nuit à la santé”.

READ  Bitcoin atteint un niveau record et approche les 20000 $

En Pologne, la 5G partira de Gdynia

Gdynia sera la première ville de Pologne à disposer d’un réseau 5G. Les autorités de la ville ont signé le contrat de lancement de la technologie le 7 janvier avec Play. Comme elle l’a rapporté «Wyborcza», l’opérateur basera l’internet 5G sur plus de 100 stations de base dans le modèle de partage de fréquence dynamique de 2100 MHz. L’accord n’est pas encore entré en vigueur, car il attend l’approbation de l’Office des communications électroniques. Play teste également le réseau 5G à Toruń, Sokołów Podlaski et Grójec. L’entreprise souhaite porter le nombre de stations de base à 9,5 mille, ce qui lui permettrait de devenir complètement indépendante de l’itinérance domestique d’ici la fin de 2021.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com