mars 1, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Les syndicalistes français préparent une mobilisation le 1er février

Une manifestation syndicale pour défendre les camionneurs débutera en France à partir de début février. Sa forme est inconnue.

Dans un communiqué conjoint des syndicats CFDT, CGT, FO, CFTC, CFECGC, des militants appellent tous les travailleurs du transport routier à se mobiliser pour préparer des actions “qui seront visibles dans tout le pays à partir du lundi 1er février 2021”.

Lire la suite dans: En 2020, les embouteillages n’ont disparu qu’un instant

Les syndicats accusent le ministre des transports de ne pas s’inquiéter du sort des chauffeurs, et – comme ils le rappellent – les sujets d’actualité ne manquent pas: la propagation du virus, les conséquences du Brexit et les tests PCR obligatoires pour le retour du Royaume-Uni, le couvre-feu, l’ouverture de restaurants en bord de route, les départs en fin de cours, etc. Les syndicats n’ont pas décidé de la forme que pourrait prendre cette mobilisation.

Pour en savoir plus: La perspective environnementale européenne

Les employeurs sont également mécontents du travail du gouvernement français. Leur association FNTR réclame en vain une réduction du prélèvement public et note que «les pouvoirs publics ont la malheureuse habitude de traiter les entreprises de transport routier comme l’une des variables d’ajustement de leur politique fiscale. Taxe d’essieu, taxe sur les carburants, taxe d’entrepôt, taxes de stationnement et péages. Les poids lourds paient déjà près de 7 milliards d’euros par an et contribuent chaque année à 39 milliards d’euros au financement des infrastructures.«La FNTR souligne que les transporteurs se retirent des itinéraires plus longs depuis longtemps (les deux tiers des camions circulent à des distances allant jusqu’à 150 km) et que le manque de chauffeurs et la hausse des coûts entravent le développement des entreprises.

READ  France: Macron: Nous ne retirerons pas nos troupes du Sahel tout de suite

Aucune partie ou l’ensemble des œuvres contenues dans la revue ne peut être reproduite et diffusée ou diffusée ultérieurement sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit (y compris électronique ou mécanique ou autre ou dans tout domaine d’utilisation), y compris la copie, la numérisation au sens large, la photocopie ou copie, y compris publication sur Internet – sans le consentement écrit de Gremi Media SA. Toute utilisation ou utilisation des œuvres en tout ou en partie sans le consentement de Gremi Media SA ou des auteurs en violation de la loi est interdite sous peine de sanction et passible de poursuites.

La diffusion de cet article n’est possible que conformément aux dispositions “Règlement d’utilisation des articles de presse”
[Poprzednia wersja obowiązująca do 30.01.2017]. Le bon de commande peut être téléchargé sur le site www.rp.pl/licencja.