Lewis Hamilton (Mercedes): “Je devais faire attention à ne pas trop attaquer” – F1 – GP de Belgique

Lewis Hamilton (Mercedes – vainqueur): «Ce n’était pas la course la plus facile. J’ai eu quelques blocages de roues, j’ai eu des vibrations des pneus, surtout dans le dernier virage. C’était assez compliqué. Je devais faire attention à ne pas pousser trop fort, mais en faisant cela, je perdais de la température dans les pneus. Et je voulais éviter de revivre ce qui s’est passé à Silverstone (il a eu une crevaison dans le dernier tour). J’ai réussi et tout s’est bien passé au final.

Je sais que ces victoires répétées ne sont pas vraiment ce que les fans aiment voir. Mais quel que soit votre succès, le plus important est de continuer à travailler et à progresser, de ne pas vous enivrer. Tout le monde dans l’équipe, après avoir célébré la victoire, se demande comment faire encore mieux. Nous continuons à apprendre sur nous-mêmes, sur la voiture. Et je suis reconnaissant à cette équipe de garder cet état d’esprit.

Le départ sur ce circuit est un cauchemar. Car quel que soit l’avantage que vous avez après le premier virage, vous êtes en danger par la suite. De plus j’ai subi un petit survirage dans le virage 1, par ma faute. Mais j’ai quand même réussi à rester en tête à Kemmel et aux Combes. J’étais vraiment content. “

READ  René Malleville quitte TPMP: en larmes, il règle ses comptes

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com