janvier 24, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Ligue des champions: intensité avant tout pour les joueurs du PSG face à Istanbul Basaksehir

Les Parisiens accèdent à ce match décisif avec plus de certitude. Mais pas d’assurance? C’est ce que le staff a voulu leur rappeler ces dernières heures en appelant les joueurs à mettre la même intensité que contre MU pour cela “Troisième finale”. “Il faut défendre avec la même énergie, la même intensité”, continua Tuchel devant les micros.

Et avec la même animation? Il y a deux semaines, le technicien estimait que son équipe n’avait pas les ressources physiques pour évoluer en 4-4-2. Si l’on se fie aux paroles du technicien sur la dangerosité des Turcs “En contre-attaque”, et sur la nécessité d’être “Très vigilant” et exercer un “Contre-pression agressive”, la tendance est de renouveler 4-3-3. Un schéma qui se transforme facilement en 3-4-3 (comme contre Leipzig, MU et Bordeaux) avec la sentinelle descendant entre les échanges.

Neymar sous menace de suspension

Concernant la composition des onze, Tuchel ne s’est pas mis en place lundi soir. Neymar, Marco Verratti, mis au repos ce week-end, prendront le départ. Un léger doute existe autour de Presnel Kimpembe, touché à un orteil à la sortie, même si ses sentiments étaient bons. A gauche, le renouvellement du mandat d’Abdou Diallo est incertain. Son séjour en Angleterre répond à une logique de duels. Au milieu, aux côtés de Verratti et Danilo Pereira (utile sur coups de pied arrêtés), Leandro Paredes, Rafinha (exceptionnel à Montpellier) et Idrissa Gueye se battent pour une place.

Si Tuchel installe un quatuor devant, l’Argentin devra être efficace dans le contre-effort. Trois joueurs sont sous la menace d’une suspension en cas de carton jaune (remise à zéro en quart de finale) et pas des moindres. Neymar, Verratti et Paredes seront suspendus pour une éventuelle huitième de finale en cas d’avertissement ce mardi soir.