mars 6, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Ligue des champions: Neymar, Mbappé, Kean et Di Maria attendus comme titulaires avec le PSG contre Leipzig

Thomas Tuchel a averti: «Nous voulons et nous devons gagner, c’est une finale dans le groupe. Je veux que nous ayons plus le courage de marquer que de peur d’avoir une préoccupation défensive. C’est une possibilité de jouer à quatre devant, il faut trouver deux joueurs au milieu, mais il faut les aider si on évolue en 4-4-2. Mais il y a aussi la possibilité de jouer en 4-3-3 comme on l’a fait à Leipzig (1-2, 4 novembre). Nous devons attendre pour savoir qui est disponible. “

L’entraîneur allemand semble savoir. La formation a confirmé qu’Ander Herrera était apte à tenir sa place mardi soir, comme annoncé dans notre édition de lundi. L’Espagnol, victime d’un coup au mollet jeudi, a participé normalement à la séance. Tout comme Marco Verratti, de retour d’une blessure au genou après un mois et demi d’absence, et qui sera dans l’équipe mais, très probablement, ne part pas. Aux côtés de Herrera, Tuchel et son staff pourront aligner Leandro Paredes dans le 4-4-2 qui se profile.

Bakker plutôt que Kurzawa?

Le PSG doit gagner et idéalement par deux buts afin de tirer le meilleur parti de Leipzig avec notamment la différence de buts en cas d’égalité entre les deux clubs à l’issue de la phase de groupes. Il aura donc besoin de Neymar, Mbappé, Di Maria et Kean, de leurs qualités techniques et de leur rapidité pour bouleverser une défense du RB Leipzig qui ne donne pas toujours toutes les garanties de solidité. L’absence probable de Verratti au coup d’envoi le prive d’un avantage dans la construction du match. Aligner quatre attaquants est un moyen d’y remédier.

READ  Jai Hindley prend le maillot rose moins d'une seconde devant Tao Geoghegan Hart, vainqueur de l'avant-dernière étape

Mais ce stratagème n’est pas sans risque puisqu’il nécessite un retrait défensif régulier des deux attaquants latéraux, Neymar et Di Maria. Ils pourront le faire mais peut-être pas toute la rencontre avec la même énergie puisque le Brésilien, en particulier, n’est pas à 100% physiquement. Derrière, en l’absence de Kimpembe suspendu, Tuchel a choisi d’assurer le coup et d’aligner Marquinhos dans sa position favorite. Le capitaine sera associé à Diallo, Kehrer étant blessé pendant un certain temps.

Danilo Pereira a montré des lacunes dans ce rôle et a montré vendredi à Monaco (2-3) qu’il n’était pas en très bonne forme pour le moment. Défensivement, une surprise pourrait encore avoir lieu. Si Florenzi doit occuper la voie de droite, sur la gauche, le jeune Bakker pourrait être préféré à Kurzawa, en grande difficulté en Principauté. Les Parisiens se retrouveront mardi matin au Camp des Loges pour un réveil musculaire avant de déjeuner et de se rendre à leur hôtel dans l’ouest parisien pour le verdissement.