l’incroyable mission de sauvetage des médecins français au Haut-Karabakh

RÉCIT – Six chirurgiens et infirmières volontaires sont partis pour l’Arménie le 12 octobre pour soigner les soldats blessés lors des combats avec l’Azerbaïdjan.

Des médecins français ont aidé des professionnels de la santé arméniens à opérer des soldats.
Des médecins français ont aidé des professionnels de la santé arméniens à opérer des soldats. Dr Levon Khachatryan

C’est l’histoire d’une expédition de sauvetage. Fin septembre, le docteur Levon Khachatryan, chirurgien cardiaque à l’hôpital européen Georges Pompidou, dans le 15e arrondissement de Paris, découvre avec horreur que les combats ont repris au Haut-Karabakh. La fin d’un cessez-le-feu en vigueur depuis 1994. Très vite, des victimes pleuvent sur les lignes de front dans ce territoire qui a fait sécession de l’Azerbaïdjan. Ces nouveaux combats ont fait au moins 800 morts, dont une centaine de civils, selon les derniers rapports partiels. “J’ai vu qu’il y avait une pénurie de médecins là-bas et étant un médecin français d’Arménie, je me suis dit que je pourrais être efficace et utile là-bas», Se confie à Figaro le spécialiste, 46 ans.

Avec cinq de ses amis, venus de toute la France (Paris, Amiens, Bordeaux), il décide de monter un groupe pour se rendre en Arménie. L’équipe est composée de cinq médecins “Purement volontaire”: Patrick Knipper, spécialiste en chirurgie plastique

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Peut être annulé à tout moment

READ  Fr. Andrzej Dymer. Un journaliste de RMF raconte la situation dans les années 90.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com