octobre 29, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Louane fait de rares confidences sur ses parents décédés

l’essentiel
A quelques jours de la sortie de son troisième album, la chanteuse Louane a évoqué sa vie de famille avant le succès.

Louane n’a jamais caché son histoire personnelle. Avec ses quatre sœurs et son frère, elle est devenue orpheline à l’âge de 17 ans. Son père est décédé de maladie en 2013 avant son passage dans “The Voice”, l’émission qui a révélé Louane. Un an plus tard, c’est sa mère qui souffre également d’une longue maladie. Louane leur a dédié les chansons «Mom» et «If you were there».

Une des rares fois où Louane avait évoqué ses parents, c’était dans une interview au magazine “Seven to huit” sur TF1 en 2016. Elle a dit alors: “Ma mère m’a donné le goût du travail (…) Et mon père avait un cœur énorme, j’espère que je suis comme ça aussi aux yeux des gens, c’est quelque chose que j’espère avoir (…) J’y pense tous les jours, c’est normal. Mais je vis avec. Et je sais qu’ils sont là malgré tout ».

“Mes parents se sont suicidés dans la tâche”

De son vrai nom, Anne Peichert, était la fille de Jean-Pierre et Isabel, qui dirigeaient une société de courtage d’assurances à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais. Une famille de six enfants: Stéphanie, Céline, Marie, Louise, Anne (Louane) et Benoît, d’une ancienne union. «C’était un joyeux bordel, il y avait toujours du monde, du bruit, de l’activité», a déclaré Louane dans une interview avec Libération en 2015. Le bonheur se transforme en tragédie en 2013 et 2014 alors que les enfants perdent leurs parents à un an d’intervalle. Le père est décédé à 59 ans en février 2013, la mère à 50 ans en avril 2014. «Mes parents se sont suicidés au travail», se souvient Louane dans un entretien avec Figaro qui lui consacre un long portrait.

READ  elle montre ses fesses bien dodues à ses abonnés… les fans sont très chauds! PHOTOS DE CHOC!

La chanteuse se souvient des talents culinaires de son père. Le soir où il cuisinait, “toutes mes copines voulaient rester. Il cuisinait de la carbonade flamande ainsi que du kluski, des boulettes polonaises et des rissois, des croquettes portugaises”, a-t-elle dit Figaro. Le père est d’origine allemande et polonaise, la mère est d’origine portugaise. Une famille qui travaille dur. Le père devient membre du Rotary club de Lens / Hénin-Beaumont. La famille va régulièrement à la messe le dimanche. Louane était même enfant de chœur à Hénin-Beaumont.

La nounou découvre ses capacités vocales

Pour s’occuper des frères et sœurs, Jean-Pierre et Isabel font appel à Monique, une nounou qui s’est occupée de Louane entre 3 et 12 ans. C’est cette fan de Sylvie Vartan qui donne à Louane le goût de la musique. C’est elle qui détecte les capacités vocales de la petite Anne. La jeune fille prend ensuite des cours de chant, participe à des concours régionaux et même au programme “L’école des stars” sur D8, ex-C8, en 2009. Adolescente, elle chante dans le groupe Sourire éblouissant où elle chante Nirvana.

Fin 2012, le père de Louane l’a accompagné au casting de “The Voice”. Il assistera à sa sélection lors des castings à l’aveugle mais n’aura pas le temps de suivre son parcours. Sa mère a le temps d’entendre “Day 1”, le premier succès de Louane, mais elle ne verra pas “La famille Bélier”.

Un pari sûr de la chanson française

Louane est aujourd’hui devenue une valeur sûre de la chanson française. Révélée dans The Voice en 2013, elle vend son premier album “Chambre 12” à un million d’exemplaires et le second “Louane” à 485 000 exemplaires. Le troisième album, intitulé “Joie de vivre”, sortira le 23 octobre. Le premier single “Give me your heart” est régulièrement diffusé à la radio.

READ  Jean-Claude (Love is in the pre 2020): le caprice de Danelly qu'il n'aime pas beaucoup

Louane est également César du meilleur espoir féminin pour “La famille Bélier” en 2015. En revanche, les films suivants de Louane, “Nos patriotes” et “Les famamés” ne rencontrent pas de succès.

Si elle ne s’en vante pas, Louane s’engage contre le cancer. Ses concerts ont permis de récolter 175 000 euros pour financer la recherche au centre Gustave-Roussy de Villejuif. «Louane a aidé sans se mettre en avant, ce qui est une marque de sincérité», indique au Figaro Francine Trocme, directrice du mécénat.

Depuis le printemps, la priorité de Louane porte le joli prénom d’Esmée, la petite fille qu’elle a eue avec son compagnon Florian Rossi. Aussi connu sous le nom de P3GASE, ce musicien a étudié au conservatoire de Nîmes et a depuis collaboré avec Stromae, Kendji Girac ou Aya Nakamura.