L’Ukraine impose des sanctions à Viktor Ianoukovitch

Danilov a souligné que les restrictions avaient été imposées aux anciens agents des forces de l’ordre qui, a-t-il souligné, avaient enfreint le serment, et aux anciens représentants des autorités, dont la plupart sont désormais des citoyens russes.

Des sanctions ont été imposées à la personne déchue en 2014. Président de l’Ukraine Viktor Ianoukovitchqui a fui en Russie. La liste comprend également, entre autres, le Premier ministre de l’époque Mykola Azarov, le ministre de la Défense Pavlo Lebedev, le ministre de l’Éducation Dmytro Tabacznyk, le procureur général Viktor Pszonka.

Des restrictions ont également été imposées au chef des autorités de Crimée annexée par la Russie, Sergueï Aksyonov, à l’ancien procureur de Crimée Natalia Poklonskaya et à l’oligarque Serhiy Kurchenko.

Par ailleurs, il a également été décidé d’imposer des sanctions à 19 entreprises opérant dans le secteur des matières premières. Selon le portail Dzerkało Tyżnia, les personnes morales figurant sur la liste appartiennent à l’oligarque Paweł Fuks.

La décision d’imposer des sanctions a été prise lors de la réunion de vendredi du NSDC. Il a été noté que les sanctions les plus strictes autorisées par la législation ukrainienne étaient appliquées.

Ceci est un autre paquet de sanctions imposé par Autorités ukrainiennes ces dernières semaines. Il y a un mois, la RBNiO a adopté des sanctions contre 19 entreprises et huit personnes, dont l’un des dirigeants du parti pro-russe Plate-forme pour la vie, Viktor Medvedchuk. Début février, des sanctions ont été imposées à son associé Taras Kozak et aux sociétés gérant trois chaînes de télévision: TV 112 Ukraine, ZIK, NewsOne.

READ  ETATS-UNIS. Le chasseur F-15EX a pris son envol. Boeing confirme la date de livraison à l'USAF

Vérifiez également: La révolution ukrainienne à travers le prisme d’Onet

(mt)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com