Mali: trois soldats français sont morts lors d’une opération militaire

Les soldats venaient de l’unité militaire de Thierville-sur-Meuse dans le nord-est de la France.

Après leur mort, le nombre de soldats français tués dans les opérations anti-terroristes Serval puis Barkhane, dirigées par l’armée française dans la région du Sahel en Afrique, est passé à 47.

Le président français Emmanuel Macron a exprimé dans un communiqué sa “grande excitation” à la nouvelle de la mort de soldats français. Selon le communiqué de l’Elysée, Macron “rappelle avec le plus grand respect les soldats décédés pour la France dans l’accomplissement de sa mission. Il pleure leurs familles, leurs proches et leurs frères d’armes, et assure la reconnaissance et la solidarité des la nation.”

«Mes pensées vont aux familles des victimes et à leurs proches», a écrit la ministre de l’Armée française Florence Parly.

Le président “exprime sa pleine confiance aux militaires français déployés au Sahel, salue leur courage et rappelle la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme”, souligne le communiqué.

READ  Après Noël en Suisse

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com