novembre 1, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Marlène Schiappa veut comprendre le fonctionnement du groupe de prière Dupont de Ligonnès

En janvier dernier, une enquête contre X pour “abus de faiblesse” a été ouverte par le parquet de Versailles contre “l’Église de Philadelphie”, une entité créée par la mère de l’homme le plus recherché de France.

Par Le Figaro avec l’AFP

La Ministre Déléguée en charge de la Citoyenneté Marlène Schiappa.
La Ministre Déléguée en charge de la Citoyenneté Marlène Schiappa. François Bouchon / Le Figaro

La Ministre Déléguée en charge de la Citoyenneté Marlène Schiappa annonce en Le parisien vouloir “mieux comprendre” le “opération“Et”‘implantation“de”l’église de Philadelphie“: Cette entité, que”a créé la mère de Xavier Dupont de Ligonnès»A longtemps été dans la ligne de mire de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les abus sectaires (Miviludes, désormais rattachée au ministère de l’Intérieur).

Elle est également dans le viseur de la justice: en janvier dernier, une enquête contre X pour “abus de faiblesseA été ouvert par le parquet de Versailles. Marlène Schiappa a confié une mission commune “aux directeurs généraux de la police nationale et de la gendarmerie nationale ainsi qu’à Miviludes“, pour “évaluer (ses) pratiques».

En janvier dernier, on apprenait que l’enquête contre X avait été confiée fin 2019 à l’Office central de répression des violences aux personnes ainsi qu’à la direction régionale de la police judiciaire de Versailles. Selon une source proche du dossier, c’est “probable“Qu’un couple de personnes âgées vivant dans l’est de la France – dont l’un est décédé en 2019 – était”Depuis vingt ans»Sous l’influence de Geneviève Dupont de Ligonnès et Christine, la mère et l’une des sœurs de l’homme le plus recherché de France. Tous deux mènent un groupe de prières soupçonné d’aberrations sectaires. “Le couple semble avoir vendu sa seule propriété et être à court d’épargne, sans savoir où est allé l’argent.“, Selon cette source. Saisi, le parquet de Metz s’est dessaisi au profit de celui de Versailles.

READ  Roland-Garros - Nadal, Djokovic, Thiem et les autres: tous les favoris scrutés

Miviludes, pour sa part, a déclaré à l’AFP “ont reçu de nouveaux reportages sur le groupe de prière “ Le jardin ” ou “ groupe Philadelphie ”, d’inspiration catholique traditionaliste, créé par Geneviève Dupont de Ligonnès et dont la fille Christine Dupont de Ligonnès semble avoir repris la direction“. Elle a confirmé avoir porté des faits”précis et détaillé à la connaissance du juge».

Le groupe est dans le viseur de Miviludes depuis de nombreuses années. En 2011 notamment, il avait déjà reçu plusieurs rapports sur “Philadelphie”, indiquant “risques d’aberrations sectaires“Basé en particulier sur”messages de type apocalyptique“. L’association principale des victimes de sectes, Unadfi, évoquait à l’époque un”doctrine délirante». Miviludes a également indiqué avoir fait un rapport au parquet de Versailles fin septembre 2019, sur une famille semblant être en proie à la vente de son pavillon.