novembre 26, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Maxime Saada: “Canal + poursuit Mediapro en justice” – Foot – Media

Réponse de Canal +. Si tous les opérateurs télécoms ont signé ces dernières semaines un accord de distribution pour la nouvelle chaîne Téléfoot (diffuseur de 80% de la Ligue 1 et de la Ligue 2), la chaîne cryptée n’a pas atteint le même résultat. Selon Maxime Saada, le président de Canal +, cette impasse serait la conséquence de demandes extravagantes du groupe Mediapro, la maison mère de Téléfoot, depuis la reprise de leurs discussions, il y a environ un mois.

«C’est pourquoi Canal + porte Mediapro devant le tribunal de commerce de Paris, annonce Maxime Send. Nous avons le sentiment que les conditions que Mediapro exige de nous sont irréalistes, voire surréalistes. On nous demande un nombre d’abonnés garanti, sur lequel nous devons effectuer un paiement, qui représente environ un tiers de notre base totale d’abonnés et qui est trois fois le volume total d’abonnés au bouquet sportif Canal +. Nous sommes absolument convaincus que ce ne sont pas les conditions qui ont été demandées aux autres opérateurs. Nous distribuons un certain nombre de chaînes, dont Canal +, aux fournisseurs d’accès Internet (FAIRE). Nous connaissons bien les conditions dans lesquelles nous pouvons signer des contrats de distribution de contenu. Nous savons que ceux qui nous sont demandés aujourd’hui pour Téléfoot ne peuvent pas avoir été acceptés par d’autres FAI. “

«J’ai peur qu’ils essaient de nous faire payer les sommes qu’ils n’auraient peut-être pas reçues des autres. C’est hors de question pour Canal +! “

READ  Apple a supprimé le compte développeur d'Epic 🆕

Sans aucun signe de Mediapro ces derniers mois, Canal + affirme avoir franchi la première étape pour reprendre les discussions. Sans réel progrès depuis, Maxime Saada déclenche cette action en justice pour tenter de parvenir à ses fins: un accord acceptable pour sa chaîne et ses abonnés. «Notre seul objectif est de faire la lumière sur les conditions des contrats et de faire en sorte que ce qui nous est proposé soit discriminatoire, car nous en sommes certains. On verra le juge, pour qu’un tiers et la justice puissent se pencher sur les conditions dans lesquelles Téléfoot est offert à d’autres et vérifier si les conditions sont justes, transparentes et non discriminatoires ou si, comme on le pense, c’est tout. inverser. J’ai peur qu’ils essaient de nous faire payer les sommes qu’ils n’auraient peut-être pas reçues des autres. C’est hors de question pour Canal +! “ Une première audience est prévue le 24 septembre.